En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La crise a freiné les investissements dédiés aux EnR en 2009

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Selon le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) et le Réseau d'action pour les énergies renouvelables REN21, si les EnR ont représenté 60 % des nouvelles capacités installées en Europe et plus de 50 % aux Etats-Unis en 2009, le montant des investissements dédiés aux énergies ''propres''(EnR, biocarburants, efficacité énergétique) dans le monde a diminué de 7% l'an dernier par rapport à 2008 pour atteindre 162 milliards de dollars, et ce dans un contexte de crise économique.

D'après le rapport du PNUE publié le 15 juillet, selon les régions : c'est l'Europe qui a le plus investi en 2009 ( 40,8 milliards de dollars contre 48,4 milliards en 2008), suivi de l'Asie et de l'Océanie qui ont augmenté leurs investissements à 40,8 milliards, de l'Amérique du Nord (20,7 milliards de dollars contre 33,3 milliards) et l'Amérique du sud (11,6 milliards de dollars).
L'éolien a représenté plus de la moitié des investissements en 2009 (56%) soit 67 milliards de dollars.

En 2009, les sources renouvelables ont représenté 25 % de la capacité électrique mondiale soit 1.230 gigawatts (GW), d'après le rapport de REN21. Près de 80 GW de nouvelles capacités de production d'énergie renouvelable ont été créés dans le monde dont 31 GW d'hydroélectricité, 38 GW d'éolien et 7 GW de solaire photovoltaïque.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…