En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Ségolène Royal et son "super" ministère de l'Écologie recueillent un relatif consensus

Le retour de Ségolène Royal à l'Environnement, au sein d'un ministère aux compétences à nouveau élargies, parvient à emporter une certaine adhésion, même s'il reste loin de faire l'unanimité. A noter dans le secteur associatif, FNE qui salue la compétence de la numéro 2 du gouvernement Valls.

Reportage vidéo  |  Gouvernance  |    |  Marie Jo SaderActu-Environnement.com
Ségolène Royal et son "super" ministère de l'Écologie recueillent un relatif consensus

Alors que la passation de pouvoir entre Philippe Martin et Ségolène Royal vient d'avoir lieu à l'hôtel de Roquelaure, force est de constater que le retour de l'ancienne ministre, à qui l'on doit la "loi déchets" de 1992, est plutôt bien accueilli même si certains restent très sceptiques sur l'efficacité du nouveau "super" ministère.

Exemple avec diverses réactions recueillies par Actu-Environnement auprès de France Nature Environnement par la voix de son porte-parole Benoît Hartmann, de Bertrand Pancher, député de la Meuse et responsable du pôle Ecologie de l'UDI, ou encore de Corinne Lepage, ancienne ministre de l'environnement, présidente de CAP21 et députée européenne.

Consultez plus de réactions sur notre autre article relatif à la nomination de Ségolène Royal.

Réactions6 réactions à cet article

 

Il semble bien què' son attachemùent à la qualité de notre environnement soit sincère et sa "vieille" expérience est un atout

Mais on comportement avec ses collaborateurs continuerait d'être exécrable.

Jean-Marie | 03 avril 2014 à 10h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Espérons qu elle sortira de la politicaille et qu elle va réellement mettre en oeuvre une politique ECONOMICO-ECOLOGIQUE... HALTE AU GASPI...HALTE A LA POLLUTION...HALTE AUX CONSOMMATIONS INSENSÉES... De la poigne et de la rigueur...La France parlotte depuis 20 ans et ne fait rien, ne change rien dans ses comportements...il n'y a pas que la lutte contre le nucléaire, il y a la lutte contre les transports insensés. Sortons les voitures des villes, ils vont tous crever asphyxiés ces parisiens...lA FOLIE DE LA BAGNOLE ET DU PÉTROLE..

bertrand | 03 avril 2014 à 11h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Bertrand :

Si Mme Royal avait vraiment l'intention de faire tout ce que vous conseillez, elle n'aurait jamais été mise à la tête du ministère de l'écologie. Mme Royal ne décidera rien du tout, elle suivra et fera appliquer les recommandations dictées par les lobbys... comme les autres. (M. Sapin aurait-il le pouvoir quand à lui d'inverser la courbe du chômage ?)

Vous parlez nucléaire et nous sommes face, depuis 3 ans, à une catastrophe devant laquelle toute la communauté internationnale reste sans voix. Pour régler cette catastrophe, rien n'est fait mais en revanche, 1 jours tous les 4 ans, on demande aux automobilistes parisiens (uniquement) de faire une circulation alternée pour préserver l'environnement. Voila le vrai pouvoir de nos politiciens. Voila les seules mesures à leur porté.

Zugzwang | 03 avril 2014 à 11h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

c'est extraordinaire et étrange élégante femme en politique, elle est brillante, fascinante, coquette et cohérente dans les idées
la chef de fil du site désirs d'avenir va réussir j'en suis convaincu. C'est un exceptionnel personnage dans le courant politico-féminin de la cinquième république.

martin | 03 avril 2014 à 16h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Son décret d'attribution n'étant pas sorti je ne vois pas ce qui autorise à dire que c'est de nouveau un "grand ministère".
A noter que la loi déchets de 1992 vient de juillet avait été préparée par son prédécesseur, Brice Lalonde

caroff | 04 avril 2014 à 18h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Avec un 1° ministre adepte de la corrida et un président qui ignore tout de la nature ,et d'ailleurs s'en moque comme de l'an 40 ,(tout comme il se moque de la culture ) elle va avoir fort à faire .Sans oublier le lobby des chasseurs à l'Assemblée nationale.
D'ailleurs elle a bien commencé avec son annonce sur l'éco-taxe.

sirius | 05 avril 2014 à 16h59
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Marie Jo Sader

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…