En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Retenues d'eau : les agriculteurs demandent à Jean-Marc Ayrault des clarifications

Eau  |    |  Sophie Fabrégat Actu-Environnement.com

Selon un communiqué de presse de la FNSEA, des Jeunes agriculteurs, de Coop de France, des Irrigants de France et d'Orama, "les directeurs des agences de l'eau [ont reçu] un courrier en date du 2 octobre signé de Delphine Batho, ministre de l'Ecologie, leur demandant de suspendre toute forme de soutiens financiers à la création de réserves de substitution, dans l'attente d'un énième rapport confié à une mission parlementaire".

En juillet dernier, la ministre de l'Ecologie, auditionnée en Commission à l'Assemblée nationale, annonçait effectivement l'abandon des projets de décret visant à alléger les obligations administratives lors de la construction de retenues d'eau collinaires et revenait ainsi sur un engagement du précédent locataire de l'Elysée, Nicolas Sarkozy. Celui-ci avait fixé, en juin 2011, alors que le pays subissait une sécheresse, un objectif de création 40 millions de mètres cube de capacités nouvelles d'ici cinq ans, et promettait 90 M€ d'aides publiques.

"Cette décision est inacceptable pour les nombreux porteurs de projets. Les agriculteurs n'ont que trop attendu, des dépenses d'études ont été engagées, et surtout, ils ne veulent plus revivre l'angoisse d'une nouvelle sécheresse", réagissent les agriculteurs.

Ceux-ci estiment également qu'il y a une incohérence gouvernementale et demandent au Premier ministre de clarifier la position gouvernementale. Ils voient dans les propos du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, lors du Comité de la sécurité alimentaire mondiale, une volonté de soutien aux retenues d'eau, en "appuyant le financement des ouvrages qui permettent l'amélioration de l'irrigation, (...), de l'efficience hydrique, de la capacité de la régulation (notamment par retenues de substitution)”.

Réactions4 réactions à cet article

 

Encore cet été et je me souviens très bien entre autre d'un jour précis:
le 10 aout 2012 vers 16 heures dans l'après midi, au nord de Moulins dans l'Allier, les lances d'arrosage jetaient l'eau sur les champs de tournesol..............
Le soleil brillait à plein et cet après midi la température à l'ombre était de 32 C.Les céréaliers se moquent éperdument de ce genre de gaspillage (l'eau s'évaporant de suite après son arrivée sur le feuillage)

Alors, avant de demander toujours et encore de l'argent aux autres, messieurs les nantis de la France , faites le ménage dans vos mesquines et égoïstes habitudes !

jms | 24 octobre 2012 à 08h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Si les agriculteurs n'avaient pas, par leur volonté irréfléchi de poursuivre une production maximale en écoutant les conseillers payés par les producteurs de produits phytosanitaires et d'engrais, détruit leurs sols en éliminant la matière humique et la flore et faune microscopique du sol, ils n'auraient pas ou beaucoup moins d'impact due à la sécheresse car la réserve du sol serait supérieure d'un facteur 3 à 5.
Deuxièmement, au lieu de privilégier les cultures demandant énormément d'eau dans les zones sèches, ils devraient se répartir les cultures en fonction des caractéristiques pédoclimatiques et non purement pécuniaires... Tout le monde y gagnerait...... mais cela demande de se remettre en question et là ..........

Bochenevert | 24 octobre 2012 à 10h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce qui est mesquin est de penser que les irriguants puissent gaspiller l'eau. Ils n'arrosent pas pour leur plaisir, mais pour nourrir une population ingrate.

audaces | 24 octobre 2012 à 11h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le comportement des céréaliers car il s'agit principalement d'eux, et non celui de tous les agriculteurs, pose un problème à l'eau, à la santé des humains et à l'environnement en général.
Ils font ce métier de nourrir des "ingrats" car ils sont archi subventionnés et donc totalement déresponsabilisés !
Après eux le déluge ........

jms | 24 octobre 2012 à 12h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager