En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bretagne : les usagers appelés à économiser l'eau potable

Eau  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

En raison du déficit pluviométrique, les préfets d'Ille-et-Vilaine et des Côtes-d'Armor ont respectivement appelé les 21 et 25 novembre l'ensemble des usagers (particuliers, collectivités, artisans, industriels, agriculteurs) à veiller à une utilisation économe de l'eau potable et à lutter contre le gaspillage.

Cette mobilisation est "rendue nécessaire par un déficit pluviométrique des dernières semaines important : alors que le déficit cumulé de l'année est d'environ 30 %, les deux derniers mois affichent des déficits très conséquents (- 46 % pour octobre)", a expliqué dans un communiqué la préfecture d'Ille-et-Vilaine qui craint que pour certaines retenues, la couverture des besoins d'alimentation en eau potable ''ne dépasse pas le 20 décembre''. Un arrêté sécheresse doit être publié aux fins de communication et de sensibilisation du public et des professionnels, a-t-elle indiqué.

Les mesures à adopter ''sont simples : s'assurer de la fermeture effective notamment des robinets, éviter ou limiter au strict nécessaire les arrosages, limiter les lavages, notamment des véhicules ou des bateaux, privilégier lorsque l'on en dispose l'utilisation des ressources en eau privées pour des usages ne nécessitant pas une eau potable", a indiqué de son côté la préfecture des Côtes d'Armor qui assure ''que les volumes actuellement mobilisables permettent de faire face aux besoins pour une durée d'environ deux mois''. Des mesures de restriction pourraient être décidées si cette situation exceptionnelle se prolongeait, a prévenu la préfecture.

Réactions4 réactions à cet article

 

La bêtise humaine
Depuis très longtemps, tout le monde sait qu'il y a un gaspillage délirant de l'eau potable et jusqu'a présent, qu'avons nous fait? RIEN (comme d'hab) à part des beaux discours et des micro mesurettes. Au pied du mur on continue cependant à ne rien faire.
Quand va t'on réellement lancer une politique pérenne de l'eau, à savoir des réservoirs systématiques d'eau de pluie, une très forte limitation de la consommation d'eau potable des agriculteurs par l'utilisation de cultures très faiblement demandeuse en eau. Une très forte limitation de la consommation d'eau potable par les porcheries et autres animaleries, là aussi via le recyclage et via la constitution de réserves adéquates. etc etc etc. Les possibilités ne manquent pas, il faut simplement agir maintenant.

arthur duchemin | 29 novembre 2011 à 09h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@arthur duchemin
vous avez tout a fait raison. mais le gaspillage est un sport nationale en france !
rien n’est fait car, je pense, tout les entreprises de l'eau en profitent au passage : assainissement, épuration, transport.. tous les acteurs gagnent plus d'argent si plus d'eau consommé !
et parlons aussi du cas des agriculteurs qui ont quasiment le droit de pomper autant qu'il veulent pour presque rien.. la consommation en eau d'une exploitation devrait être rendue publique, et permettrait de bien mieux évaluer la qualité environnementale de son exploitation.
le manque de systeme INDIVIDUEL (quand c possible) de récupération d'eau de pluie, l’interdiction de certaines cultures dans certaines régions (le mais parisien !).
quand je vois aussi que nos rues (parisiennes encore plus) sont nettoyées avec des quantités énormes d'eau quasiment potable !!
comme pour tout : soyons un peu raisonnable !

décroissant | 29 novembre 2011 à 16h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce qui montre bien que les économies d'eau doivent se faire au quotidien par chacun d'entre nous ! pour info 60 millions de consommateurs, dans son numéro de juillet 2011, teste des douchettes à économie d'eau et préconise la pose de matériel d'économie d'eau sur les robinets et WC.
L'étude montre qu'une famille de 4 personnes peut réduire de 30% sa facture d'eau (de 150 m3 /an à 100 m3) soit 50 m3 d'économie d'eau par an, tout en gardant le même confort.
Il est indiqué que ces matériels d'économie d'eau permettent au final une économie entre 217 et 267 € /an ce qui représente 45% de la facture d'eau (30% d'économie pour l'eau et 15% supplémentaire sur l'énergie).

pbjardin | 30 novembre 2011 à 15h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Quand nos politiques vont-ils voter une loi obligeant tous les propriétaires de construction neuve à faire une réserve d'eau pour alimenter les WC et le lave linge?

Il est impensable de nos jours de mettre de l'eau potable dans les WC.

En vous remerciant,
Cordialement
Noël Delabarre

nono | 23 avril 2012 à 13h42
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager