En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

6e édition de la Semaine européenne de la mobilité

Comme chaque année, du 16 au 22 septembre, le MEDAD organise, avec l'ADEME et le GIE Objectif transport public, la Semaine européenne de la Mobilité pour sensibiliser le public aux moyens de transport alternatifs.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
   
6e édition de la Semaine européenne de la mobilité
   
Organisée chaque année du 16 au 22 septembre, la Semaine européenne de la mobilité constitue une occasion idéale pour présenter au grand public des solutions de transport alternatives dans le but d'avancer sur la voie d'une stratégie européenne de transport plus durable. En l'espace de 40 ans, les transports sont devenus le premier secteur émetteur de gaz à effet de serre en France représentant aujourd'hui 28% des émissions nationales (35 % des émissions de CO2).

En tant que coordinateur français de l'opération, le ministère de l'Ecologie, du Développement et de l'Aménagement durables organise cette 6ème édition avec l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME), le GIE Objectif transport public GART/UTP et en partenariat avec la FUBicy et le Club des villes cyclables. Cette semaine se décline en France avec l'opération ''Bougez autrement''. L'objectif : informer le public sur les problématiques de déplacements urbains et l'inciter à modifier ses comportements en faveur de modes de transports alternatifs. Cette année, le thème choisi par l'Europe est ''Des rues pour tous'', permettant ainsi de sensibiliser le public sur les divers modes de déplacement qui peuvent coexister pour permettre une mobilité durable. Au niveau national, les acteurs du transport public lancent la Journée du transport public le 19 septembre. Les réseaux de transport proposeront à cette occasion un tarif journée à 1 euro afin d'amener le plus grand nombre à opter pour les transports collectifs.

Les autorités organisatrices de transports, les villes et collectivités, les réseaux de transport, les entreprises, les associations, les administrations et les établissements scolaires sont invités à participer à cette semaine de sensibilisation. En 2006, plus de 351 acteurs dont 135 villes et collectivités se sont mobilisés, enregistrant une hausse de participation de 121 %. Un appel à projets, ouvert jusqu'au 5 septembre 2007, a été lancé auprès de tous ces acteurs de la mobilité pour favoriser des initiatives locales, faire émerger des projets et créer des événements susceptibles, partout en France, de susciter des changements de comportements.

À ce jour, 320 événements et animations ont été enregistrés. La Ville de Lille organisera par exemple un village de la Mobilité avec l'ensemble des acteurs des transports. Ce village se trouvera dans le centre-ville et proposera des animations en lien avec les déplacements dans le but d'inciter les Lillois à utiliser les modes alternatifs à la voiture particulière. Le 18e arrondissement de Paris, avec le lancement du système de locations en libre service Vélib', mettra en place des ateliers d'apprentissage du maniement du vélo à destination des adultes. Deux journées d'ateliers seront exclusivement réservées aux enfants. A Mandelieu la Napoule, une journée en ville sans voiture se déroulera le dimanche 16 septembre 2007 accompagnée d'animations. L'association RIAC (Réseau d'Initiatives et d'Actions Climat organisera à Quimper une conférence publique sur le PEDIBUS le 18 septembre. Au lycée professionnel Reiser à Longlaville en Lorraine, une marche-symbole sera destinée à rappeler le 21 septembre à tous les acteurs de cet établissement qu'une bonne partie des déplacements peuvent se faire à pieds ! D'autre part, le même jour, un garage à vélos sera placé dans la cour du lycée pour encourager les élèves (et personnels) habitant à proximité à se déplacer autrement qu'à moteur. Côté entreprises, la MAIF diffusera durant la Semaine plus de 150.000 calculateurs éco-mobiles dans tous les points de vente à l'échelle nationale pour ses sociétaires. La société Epur Nature à Gargas dans le Vaucluse généralisera le covoiturage à l'ensemble de son personnel administratif du 16 au 20 septembre. D'autres exemples d'initiatives peuvent être organisés en France comme des améliorations en matière d'accessibilité des trottoirs aux handicapés, une inauguration de couloirs de bus, ou de stations de vélos comme le Vélib'.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…