En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Quels sont les services écologiques rendus par les écosystèmes marins et côtiers ?

Biodiversité  |    |  Déborah Paquet Actu-Environnement.com

Après les écosystèmes forestiers et les écosystèmes urbains, le comité français de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) publie une brochure consacrée aux services écologiques fournis par les écosystèmes marins et côtiers. Plages, dunes, lagunes littorales, estuaires, mangroves, herbiers, coraux etc. sont autant d'espaces naturels qui composent l'espace maritime français. Ces milieux naturels apportent des services écologiques qui favorisent le bien-être humain.

Accueil de la biodiversité

Tout d'abord, les espaces marins et côtiers apportent des services de support au niveau de la formation et de la stabilisation des sols, du cycle de l'eau, de la photosynthèse, de la production de biomasse et enfin de la transformation de l'azote en éléments nutritifs. Ici, le phytoplancton joue un rôle essentiel. Les écosystèmes côtiers apportent également un habitat qui facilite l'accueil d'une biodiversité animale. Ainsi, les auteurs indiquent, que ces zones "constituent des lieux d'hivernage et de reproduction pour de nombreuses espèces, notamment de poissons et d'oiseaux". Plus au large, les écosystèmes marins sont également riches en espèces végétales et animales, qui ne sont pas encore toutes découvertes.

En termes de services d'approvisionnement, la mer et ses zones côtières fournissent, bien sûr, de nombreux produits alimentaires, qu'ils s'agissent de poissons, de crustacés, de mollusques ou d'algues. De plus, certains organismes marins sont "sources de substances utilisées dans divers secteurs d'activités économiques" comme la cosmétologie, l'industrie pétrolière et la santé.

Services de régulation et bien-être

Les écosystèmes côtiers et marins rendent également des services de régulation, en terme d'érosion, de risques naturels et de climat, l'océan étant notamment considéré comme un puits de carbone. Ces milieux naturels agissent sur la qualité de l'eau. En effet, l'UICN précise que "les organismes présents dans les eaux marines (bactéries et autres) remplissent des fonctions d'autoépuration et contribuent à la qualité de l'eau, en retenant, recyclant ou détruisant les substances nocives ou en excès grâce à leurs processus métaboliques". Enfin, les zones marines et côtières sont des lieux appréciés pour les loisirs et le tourisme. Elles apportent également des valeurs éducatives et scientifiques mais aussi esthétiques, artistiques, patrimoniales et spirituelles.

En conclusion de son étude, l'UICN rappelle la fragilité de ces zones naturels, menacées par la surexploitation des ressources halieutiques, l'exploitation des fonds sous-marins, le développement de projets liés aux énergies marines, le changement climatique et l'acidification des océans, la pression démographique et touristique, l'urbanisation croissante, le changement d'occupation du sol et par des pollutions diverses.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager