Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Nouvelle obligation de reporting RSE : où en sont les entreprises ?

Gouvernance  |    |  R. Boughriet
Environnement & Technique N°384
Cet article a été publié dans Environnement & Technique N°384
[ Acheter ce numéro - S'abonner à la revue - Mon espace abonné ]

Le cabinet de conseil Tennaxia a analysé les pratiques des entreprises, de plus de 500 salariés, assujetties à la nouvelle obligation de rapport annuel de leur politique de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Celle-ci est prévue par le décret du 9 août 2017 qui a transposé la directive européenne de 2014. Conformément à cette directive : pour les exercices ouverts depuis le 1er septembre 2017, les entreprises doivent établir une déclaration de performance extra-financière dans leur rapport annuel de gestion. Le principe de "matérialité", instauré par la directive, laisse une marge d'appréciation à l'entreprise sur la pertinence des informations environnementales et sociales à fournir, au regard des principaux risques suscités par son activité et des attentes des parties prenantes.

L'enquête de Tennaxia (1) , publiée ce 28 août, a été réalisée auprès de 74 entreprises cotées et non cotées. Elles ont été sondées du 19 avril au 15 juin dernier. Les entreprises interrogées butent sur les moyens à mettre en œuvre pour répondre à l'obligation de déclaration de performance extra-financière. Le décret du 9 août dernier "ne dit pas comment procéder ; on n'y trouve aucune référence normative", commente Bertrand Desmier, directeur de la business line RSE chez Tennaxia. "Ce décret du 9 août a ouvert le champ des possibles mais crée aussi de l'incertitude. Sans retours d'expérience ni méthodologie établie, les entreprises doutent à l'instant T de leur capacité à répondre à ces obligations." Ainsi,16% des entreprises du panel affirment avoir anticipé les obligations de la déclaration. Si 55% des entreprises ont établi une cartographie des risques RSE, seulement 42% ont fait le lien entre leur cartographie des risques et leur analyse de matérialité.

La prochaine étude de Tennaxia s'intéressera aux méthodologies mises en place pour répondre à cette nouvelle obligation.

1. Télécharger les résultats complets de l'enquête 2018 de Tennaxia
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-31894-reporting-rse-tennaxia.pdf

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Green Save Planet, faciliter la rénovation énergétique des foyers précaires AXDIS PRO