En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Transport aérien : la France veut développer les biocarburants de deuxième génération

Transport  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

La ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, et le secrétaire d'État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, ont annoncé, le 27 janvier à Toulouse, le lancement d'une feuille de route pour développer des biocarburants durables dans le transport aérien français. « Les biocarburants aéronautiques durables constituent un levier stratégique pour la réduction à court et moyen termes des émissions nettes du secteur qui dispose de peu d'alternatives énergétiques », explique le communiqué de presse. L'objectif de la feuille de route est de substituer 2 % du kérosène fossile par des biocarburants en 2025, et 5 % en 2030.

Un appel à manifestation d'intérêt (AMI) est lancé en parallèle pour accompagner des unités de production de biocarburants de deuxième génération.

« La mise en place d'une filière économiquement viable et pérenne est indispensable à l'accélération de l'utilisation des biocarburants durables dans l'aviation et donc à la réduction des émissions nettes de CO2 du transport aérien », analysent Air France, Airbus, Safran, Total et Suez Environnement dans un communiqué de presse commun. Ces cinq groupes industriels ont signé avec l'État, en décembre 2017, un Engagement pour la croissance verte sur les biocarburants aéronautiques. Selon eux, la réduction de CO2 sur l'ensemble du cycle de vie peut aller jusqu'à 80 % avant mélange.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager