En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'UE et la République du Congo signent un partenariat pour lutter contre l'exploitation illégale des forêts

Biodiversité  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
L'Union européenne et la République du Congo ont signé le 18 mai un accord volontaire de partenariat pour lutter contre l'exploitation illégale des forêts (accord FLEGT). L'accord prévoit qu'à partir de juillet 2011, toute cargaison de bois qui rentrera dans l'Union européenne en provenance de la République du Congo devra être accompagnée d'une autorisation montrant qu'elle ne contient que du bois légal.

La République du Congo exporte plus de 250 millions d'euros par an en bois et produits dérivés du bois, dont la moitié dans l'Union européenne. Le Portugal, l'Espagne, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, et la Belgique sont les principaux pays importateurs.
Cet accord est le premier dans le bassin du Congo, et le deuxième d'une série d'accords bilatéraux négociés entre l'Union européenne et des pays producteurs de bois (le premier accord a été ratifié avec le Ghana l'an dernier). Le système national de traçabilité prévu dans l'accord est déjà en cours de mise en œuvre, bénéficiant d'un appui financier de 2 millions d'euros de l'UE, avec un co-financement national de 1,08 millions d'euros.

Pour que l'accord entre en vigueur, il doit être ratifié par les deux parties. Selon le Traité de Lisbonne, les accords internationaux doivent recevoir l'accord du Parlement européen. Une fois en vigueur, l'accord devient juridiquement contraignant pour les deux parties, les engageant à ne commercer que du bois légal.

Réactions1 réaction à cet article

 
Exploitation illégale du bois

Il est grand temps d'établir de "vraies" lois contre la déforestation au Congo et aussi surveiller les personnes censées les faire appliquer! Il faut punir sérieusement ceux qui exploitent illégalement les forêts.

Au nom du profit, nous sommes en train d'épuiser la Terre , la vider de toutes ses ressources et la défigurer irréversiblement.

Paty | 20 mai 2010 à 20h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager