En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Rendre les véhicules électriques plus propres avec des batteries multi-usages

Voiture, bus, camion, scooter, moto, les véhicules électriques ont de plus en plus la côte. La clef de ce succès : l'image du véhicule propre. Pourtant, la fabrication des batteries a de sérieux impacts environnementaux. Quelles solutions pour les réduire ? Reportage vidéo.

Reportage vidéo  |  Transport  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com
Rendre les véhicules électriques plus propres avec des batteries multi-usages

Comme le montre ce reportage avec la société Electric Motion, le marché du véhicule électrique, quelle que soit sa catégorie, prend peu à peu son envol. En particulier dans certains pays comme la Norvège où près de 20% des véhicules vendus sont électriques. Une mutation du parc automobile rendue possible essentiellement grâce à d'importantes incitations financières, une volonté politique forte pour réduire la pollution atmosphérique en particulier dans les centres urbains.

Néanmoins, comme le rappelle une récente étude d'impact sur l'ensemble du cycle de vie des véhicules électriques, menée par la fondation Nicolas Hulot (FNH) et European Climate Foundation, la fabrication des batteries n'est pas si "propre" : "extractions minières, pollutions chimiques des sols, de l'eau, conditions d'exploitations difficiles…".

Réutiliser les batteries ?

Ainsi, selon l'étude, pour que cette nouvelle industrie engendre un gain environnemental significatif, l'usage des batteries doit être optimale. Comment ? En partageant les véhicules par exemple, explique Marie Chéron, responsable mobilité chez FNH : "Ils sont garés 95% du temps, la capacité de la batterie à stocker et déstocker de l'énergie pendant 10 ans (le temps d'exploitation d'une batterie) est largement sous-exploitée. Un véhicule électrique est beaucoup plus disposé à faire plus de kilomètres sur une même durée de vie sans la rendre moins performante, on pourrait multiplier le kilométrage par trois ou quatre…"

Pour des raisons techniques, une batterie est considérée hors d'usage lorsque celle-ci perd 20 à 30% des ses performances ! Il reste donc 80 à 70% à exploiter… Une des solutions est de les utiliser pour rendre les bâtiments plus indépendants du réseau électrique en les associant par exemple à des énergies renouvelables : voir le reportage vidéo sur le Challenger, le siège de Bouygues Construction. Après six années d'expérimentation, le système fonctionne sans "aucun problème technique, ces batteries sont beaucoup moins sollicitées que dans un véhicule électrique. Lorsque vous accélérez ou freinez, la batterie souffre. Dans un bâtiment, elle va bien moins souffrir, elle va subir un ou deux cycles de charge et de décharge par jour", précise Jean-Bernard Sers, directeur développement du système chez Bouygues énergie et services. Ainsi, les batteries vont pouvoir avoir une seconde vie d'environ cinq ans. Et preuve que cette technologie a un avenir certain, "la commercialisation industrielle va commencer cette année".

Réactions3 réactions à cet article

 

Très intéressant, y compris les activités de cette entreprise de motos électriques, par contre, les propos de M. Eric Pena me laissent perplexes : "balades en pleine nature", "utiliser les sites SENSIBLES avec les autres utilisateurs". Il me semble que l'article L362-1 du code de l'environnement prescrit l'utilisation des espaces naturels pour les véhicules motorisés. Jusqu'à preuve du contraire, ces motos électriques fonctionnent à moteur. Elles font certes moins de bruit et polluent moins, mais représentent un danger pour les autres utilisateurs et surtout une gêne conséquente pour la biodiversité.

Yann | 05 février 2018 à 12h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

@Yann, bonjour et bonne remarque ! Je précise juste que M.Pena propose des "balades en pleine nature" sur un domaine privé...

Cordialement,

Baptiste Clarke Baptiste Clarke
05 février 2018 à 12h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quelles informations sur le "recyclage" des batteries ? A quand un reportage là-dessus ?
Comme l'entreprise "Citron" au Havre, par exemple ?

Albatros | 13 février 2018 à 11h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…