Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Eau potable : une consultation publique sur de futurs traitements par le Sedif est lancée

MAJ le 24/03/2023
Eau  |    |  D. Laperche
Eau potable : une consultation publique sur de futurs traitements par le Sedif est lancée

Quel est l'avis des Franciliens sur le nouveau procédé de traitement que souhaite installer le Sedif (1) sur ses trois principales usines de production d'eau potable ? C'est ce que va chercher à savoir la Commission nationale du débat public (CNDP) (2) . Le procédé en question est une filtration membranaire (osmose inverse basse pression-nanofiltration). Le Sedif prévoit de le déployer sur les usines de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis) et Méry-sur-Oise (Val-d'Oise).

Initialement, le syndicat souhaitait installer pour la première fois ce dispositif dans l'usine d'Arvigny (Seine-et-Marne). Mais le projet a rencontré une forte opposition, à la fois d'associations de protection de l'environnement mais également des élus, notamment ceux de la communauté d'agglomération Grand-Paris-Sud. Après un refus du projet par le préfet en janvier 2022, le Sedif a finalement privilégié une réflexion coordonnée avec les communes avoisinantes sur l'approvisionnement en eau potable du territoire. Le syndicat a toutefois maintenu son projet pour les trois autres usines.

Car pour le Sedif, ce procédé présente plusieurs intérêts : l'amélioration de la qualité de l'eau en réduisant les micropolluants ainsi que le chlore et le calcaire, mais également la diminution de l'usure des appareils électroménagers grâce à cette eau adoucie.

À l'inverse, ses opposants pointent également les inconvénients de cette technique : l'augmentation de la consommation électrique des usines et du prix de l'eau (de 36 à 48 euros par an et par foyer), mais aussi de la quantité d'eau prélevée d'environ 15 % ainsi que le rejet dans le milieu naturel des matières retenues par la technologie.

Cette filière membranaire nécessitera un raccordement au réseau 225 kV de Réseau de transport d'électricité (RTE).

Pour recueillir les perceptions et les attentes du public, une période de « prédébat » est lancée du 22 mars au 12 avril. Ensuite s'ouvrira le débat public du 20 avril au 20 juillet.

1. Syndicat des eaux d'Ile-de-France2. Participer au pré débat et au débat<br /><br />
http://www.debatpublic.fr/eau-potable-idf

Réactions4 réactions à cet article

D'un point de vue "nutritionnel", est-ce qu'une eau osmosée présente un intérêt à être bue? Par exemple, si on en retire le calcaire, on retire alors le Calcium.. quels minéraux seraient susceptibles d'être conservés?

nimb | 28 mars 2023 à 09h58 Signaler un contenu inapproprié

Une eau potable doit contenir des minéraux, au labo, il est interdit de boire de l'eau distillée !

J Cl M 44 | 28 mars 2023 à 16h26 Signaler un contenu inapproprié

C'est bien pour çà que je pose la question. De mes connaissances acquises, j'ai appris que l'osmose inversée filtrait quasiment tout, y compris les minéraux... il serait donc intéressant de savoir si une eau osmosée présente encore moins de minéraux qu'une eau de source (les exemples locaux que j'ai en tête n'en contiennent déjà pas beaucoup).

nimb | 29 mars 2023 à 09h42 Signaler un contenu inapproprié

Bonjour à tous,
Ils ont des paramètres à respecter (OMS, ARS, etc.), car la majorité du calcium ingéré par les Français provient de l'eau (buvant moins de lait que les anglosaxons!). C'est donc un vrai problème potentiel.
Cependant, vous allez enlever tous ces micropolluants dont on parle de plus en plus souvent : pesticides, perturbateurs endocriniens, PFAS....
C'est donc un vrai débat, dont je ne suis pas assez bien informé pour y participer pour l'instant.

Erikk | 30 mars 2023 à 17h13 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Aquatest T10 : canne d'écoute extérieur pour réseau de distribution d'eau SEWERIN
Xylem Vue - Optimisation des Ressources (Distribution d'Eau) Xylem Inc.