En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Biométhane : La station d'épuration de la Feyssine injecte son premier m3 sur le réseau

Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com
Biométhane : La station d'épuration de la Feyssine injecte son premier m3 sur le réseau
Actu-Environnement Le Mensuel N°389 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°389
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

"Enfin ! le 1er m3 de gaz produit par méthanisation des boues de stations d'épuration a été injecté sur le réseau (Feyssine). Une production équivalente à la consommation de 500 foyers, a tweeté ce matin Bruno Charles, vice-Président EELV de la métropole de Lyon chargé du développement durable et de l'agriculture. Prochain objectif : stations de Saint Fons et Pierre Bénite. Potentiel : la consommation de 20.000 habitants".

Début février, la première injection de biogaz de la station Aqualyon, située près de Lyon, avait fait l'objet d'une inauguration réunissant notamment le délégataire Suez, la métropole de Lyon et GrDF. Le projet d'injection de biométhane dans le réseau de gaz a été lancé en juin 2014. L'ensemble des travaux nécessaires à la concrétisation de ce projet se sont terminés en fin d'année 2018.

La totalité du biogaz, issu des boues de la station d'épuration, sera épuré et transformé en biométhane pour ensuite être injecté dans le réseau de distribution du gaz. La production d'énergie résultante est estimée à 6,2 GWh. "Ce qui correspond à 520 logements chauffés au gaz ou à la consommation annuelle de 28 bus urbains roulant au GNV", assure Suez. La station d'épuration Aqualyon de la Feyssine traite 91.000 m³ d'eaux usées par jour.

Différentes collectivités se sont également lancées dans cette voie : la Communauté urbaine de Strasbourg, Grenoble-Alpes Métropole, la Communauté d'agglomération Tours Plus ou encore Annecy.

Réactions5 réactions à cet article

 

Bonjour,
Quelle pureté de biométhane est injectée ?
Sincèrement

Daniel | 22 février 2019 à 23h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Selon Suez, la pureté est au-dessus de 98,5%. Le biogaz, composé de 65% de méthane, est épuré par des membranes. Le biométhane ainsi produit serait réinjecté au-delà de 98,5 % de méthane.
Cordialement

Dorothée Laperche Dorothée Laperche
01 mars 2019 à 17h15
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Merci pour votre réponse. Sait-on ce qu'il reste dans les 1,5% restants ? Des dosages en spectrométrie ont-ils ou seront-ils été pratiqués ?
sincèrement
daniel

Daniel | 01 mars 2019 à 21h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

Selon Suez, les 1,5 % restants sont du dioxyde de carbone. Concernant les dosages en spectrométrie, il n’y a pas d’analyses spécifiques réalisées.
Cordialement

Dorothée Laperche Dorothée Laperche
18 mars 2019 à 15h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,
Merci pour votre réponse.
Ce serait étonnant, il y a toujours du H2S produit par méthanisation, et dans les boues de STEP, tout COV, HAP ou autre cyclique médicamenteux, peut a priori se retrouver. Evidemment en quantités mineures, mais qui seront in fine brûlées chez le particulier ...
sincèrement
daniel

Daniel | 18 mars 2019 à 15h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager