En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les industries ferroviaires demandent une augmentation de financement des infrastructures

Transport  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La Fédération nationale des travaux publics (FNTP) et la Fédération des industries ferroviaires (FIF) ont lancé le 9 janvier un appel au gouvernement pour assurer les objectifs du Grenelle de l'environnement en matière d'infrastructures. A l'issue du Grenelle, la FIF et la FNTP estiment que la politique actuelle d'investissement en matière d'infrastructures ferroviaires n'est pas à la hauteur des enjeux liés aux nouveaux objectifs de report modal, à court, moyen et long termes, ont déclaré les deux fédérations dans un communiqué. La FIF et la FNTP jugent indispensable une montée en puissance rapide des investissements de rénovation du réseau ferré qui, selon les fédérations, ne cesse de se dégrader.

La FIF et la FNTP proposent l'élaboration d'un Pacte national pour les infrastructures de transport, qui se traduirait par la mise en oeuvre d'une loi de programmation des investissements en infrastructures. Les deux fédérations demandent également la création d'une agence pour l'évaluation et les financements des projets gérés par une AFITF (Agence de financement des infrastructures de transport de France) avec un statut lui garantissant autonomie et pérennité. Elles veulent aussi fixer avant le 1er juin 2008 un calendrier définissant clairement les modalités de financement et de réalisation des dix principaux projets ferroviaires du Comité interministériel de l'aménagement et de compétitivité des territoires (CIACT). La FNTP et la FIF souhaitent que Réseau ferré de France (RFF) dispose pleinement et librement des recettes issues de la vente de son patrimoine immobilier et foncier. Les deux fédérations proposent également la mise en place dans les meilleurs délais d'une taxe poids lourds déjà expérimentée en Alsace. Elles demandent aussi le déplafonnement des recettes radars au profit de l'AFITF.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager