En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La concentration des GES a atteint un niveau record en 2008, selon l'OMM

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
A deux semaines de la conférence sur le climat de Copenhague (Danemark) qui doit aboutir un nouveau traité post-Kyoto, l'Organisation météorologique mondiale (OMM) a annoncé le 23 novembre que la concentration des principaux gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère - dioxyde de carbone (CO2), méthane (CH4) et oxyde nitreux (N2O) - avait atteint en 2008 des niveaux records depuis l'époque préindustrielle en 1750.

En 2008, la concentration de CO2 s'est établie à 385,2 parties par million (ppm), soit une hausse de 2 ppm par rapport à 2007, ''ce qui confirme la tendance à une augmentation exponentielle'', a souligné l'OMM. L'oxyde nitreux (N2O) a également augmenté de 0,9 partie par milliard (ppb) pour atteindre 321,8 ppb en 2008, tandis que le méthane (CH4) s'est établi à 1.797 ppb, en hausse de 7 ppb par rapport à 2007.

Depuis 1750, le CO2, principal gaz à effet de serre d'origine humaine, a augmenté de 38%, l'oxyde nitreux de 19% et le méthane de 157%, selon l'OMM. La concentration de CO2 a également contribué depuis 1750 pour 63,5% à l'accroissement de l'effet de serre atmosphérique. Cette contribution est passée à 86% entre 2003 et 2008.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager