En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La demande d'électricité française atteindra 560 TWh en 2025

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Selon RTE (Réseau de Transport d'Electricité), qui a publié le 22 juillet une analyse prévisionnelle à long terme de l'équilibre entre l'offre et la demande d'ici 2025, la sécurité d'alimentation électrique de la France devrait être assurée jusqu'en 2013, grâce au développement de nouveaux moyens de production, notamment renouvelables.

Selon les estimations de RTE, la demande d'électricité française va connaître une croissance annuelle comprise entre 0,8% et 0,9% en moyenne d'ici à 2025. Elle devrait passer de 485 TWh en 2008 à 515 TWh en 2015, 535 TWh en 2020 et 560 TWh en 2025, soit une hausse de 15%.

Mais la consommation française d'électricité va devenir de plus en plus sensible aux vagues de froid, ce qui va obliger la France à importer davantage d'électricité à partir de 2013, a prévenu RTE. La France avait battu un record de consommation d'électricité le 7 janvier dernier à 19h00, avec une demande de 92.400 MW. Lors des vagues de froid, RTE évalue la pointe de consommation à 104.000 MW en 2015 et à 108.000 MW en 2020. Selon RTE, des investissements de 4.000 à 5.000 MW par tranche de cinq ans seraient nécessaires pour satisfaire la consommation française en 2025. Ces investissements viseront le nucléaire et les énergies renouvelables.

RTE souligne une offre de production ''dynamique'', portée par les énergies renouvelables et l'émergence de la production solaire photovoltaïque qui devrait atteindre 1.400 MW dès 2015, en ligne avec l'objectif fixé lors du Grenelle de l'environnement de 5.400 MW en 2020. L'essor de la production éolienne se poursuit également et a déjà atteint en 2009 une capacité de 4.000 MW. Sa croissance devrait se poursuivre au rythme de 1.000 MW de nouvelle puissance installée chaque année.

Réactions1 réaction à cet article

 
Le "toujours plus" capitaliste nous tue !

Produire, produire, produire.

Jamais consommer moins ?

Ben non, cela ferait baisser le chiffre d'affaire et les bénéfices. Pas un bon plan, donc, même si c'est bon pour la planète (et pour nous).

Makhno | 24 juillet 2009 à 15h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…