Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les ministres des affaires étrangères de l'UE discutent du ''paquet-climat énergie''

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Le Conseil européen se tiendra les 13 et 14 mars et traitera de certains thèmes liés aux priorités de la présidence slovène, parmi lesquelles l'importance de la relance de la stratégie de Lisbonne et du paquet ''changement climatique – énergie'', a souligné le ministre slovène des Affaires étrangères, M. Dimitrij Rupel, à l'occasion de la réunion le 10 mars du Conseil de l'UE des Affaires générales et des Relations extérieures destinée à définir des propositions qui seront soumises au Conseil.

Concernant les changements climatiques, M. Rupel a indiqué qu'il convenait de tenir compte des besoins des États membres, mais que l'UE devait néanmoins assurer la réalisation des objectifs fixés, la réduction des émissions de gaz à effet de serre étant de l'intérêt de tous. Le conseil des ministres des Affaires étrangères a examiné les projets de conclusions qui seront débattus au Conseil européen en fin de semaine.

Dans le domaine de l'énergie et du climat, le Conseil européen devrait présenter les orientations politiques pour le traitement futur du paquet législatif et confirmer le calendrier de travail visant à l'adoption du document. Le Conseil européen abordera également la question de la sécurité énergétique et de la stabilité des marchés financiers.

Rappelons que le paquet changement climatique - énergie adopté par la Commission le 23 janvier dernier vise à atteindre l'objectif global, approuvé par le Conseil européen de mars 2007, destiné à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20 % d'ici 2020 voire 30% en cas d'accord international, et à parvenir à une proportion de 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique totale de l'UE d'ici 2020, l'objectif étant fixé à 10 % pour les biocarburants.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Éolien-photovoltaïque : assurer une phase d'exploitation rentable RES