En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Chaleur : l'Ademe lance des appels à projets biomasse, solaire et combustibles solides de récupération

Energie  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Ce lundi 27 janvier, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) a annoncé le lancement de trois appels à projets à destination des entreprises pour soutenir la production de chaleur renouvelable, à partir de biomasse, d'énergie solaire ou de combustibles solides de récupération (CSR). Les entreprises peuvent candidater à un ou plusieurs de ces appels à projets avant le 14 mai 2020.

« Ces trois appels à projets s'inscrivent dans le cadre du "Fonds chaleur" [et le "Fonds économie circulaire", ndlr] pour la production et la distribution de chaleur et de froid à partir d'énergies renouvelables et de récupération comme la biomasse, la géothermie ou le solaire et du "Fonds économie circulaire" pour la prévention, la collecte et la valorisation des déchets », précise l'Ademe.

L'appel à projets biomasse chaleur industrie agriculture et tertiaire (BCIAT) concerne les entreprise produisant plus de 12 000 mégawattheures (MWh) de chaleur à partir de biomasse par an.

L'appel à projet « grandes surfaces solaires thermiques » permet le financement d'installations de production de chaleur moyenne température (inférieur à 110°C) à partir d'énergie solaire. « Il concerne les installations dont la production énergétique est supérieure à 200 MWh par an, ou [dont la surface des capteurs dépasse 500 m2] pour l'industrie, les secteurs tertiaires et agricoles, et 700 MWh par an, ou [dont la surface des capteurs dépasse 1 500 m2] pour les installations couplées à un réseau de chaleur avec stockage », précise l'Ademe.

Enfin, l'appel à projets dédié à la production de chaleur à partir de CSR « donnera la priorité aux projets qui proposent des solutions de substitution à des installations utilisant des combustibles très émetteurs de CO2, comme le charbon par exemple ». Il s'agit du quatrième volet de l'appel à projets CSR lancé en 2016 et financé par le Fonds économie circuaire. La priorité portera aussi sur l'approvisionnement local et les CSR produits à partir de refus de tri de déchets d'activités économiques (DAE) après extraction maximale de la matière recyclable. La production d'électricité est aussi visée par le biais des unités de cogénération à haute performance.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager