En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La seconde phase des assises de l'eau met l'accent sur l'adaptation au changement climatique

Eau  |    |  Dorothée LapercheActu-Environnement.com

C'est aujourd'hui que s'ouvre la seconde phase des assises de l'eau avec la réunion du premier comité de pilotage. Après une première phase, d'avril à juillet, axée sur le petit cycle, c'est désormais sur le grand cycle que les acteurs se concentreront. Les travaux s'articuleront autour de la question : comment les territoires, les écosystèmes et l'ensemble des acteurs vont-ils s'adapter ?

Ce second temps de réflexion se déroulera jusqu'en mars. Concernant le cadre des échanges, le gouvernement prévoit d'organiser des ateliers sur les territoires, de réunir des groupes de travail et deux autres comités de pilotage. Ces derniers travailleront sur trois axes : économiser, protéger et partager la ressource en eau.

Un développement des ressources non conventionnelles

Concernant la première thématique, les participants devront réfléchir à des modèles économes pour l'industrie, les services, l'agriculture et les villes ainsi que des innovations techniques pour mieux utiliser l'eau. La seconde piste visera notamment la protection des captages d'eau potable et l'amplification de la réduction à la source des micropolluants.

Les différents participants s'interrogeront également sur les conditions d'un meilleur partage de la ressource à travers le développement projets de territoire, la préservation des milieux humides ainsi que la restauration de la fonctionnalité des rivières. Ils devront également répondre à la question comment dans ce cadre, concilier hydro-électricité et changement climatique ? En première piste, le gouvernement envisage de s'appuyer sur des solutions fondées sur la nature.

Le gouvernement a indiqué que cette deuxième séquence contribuera à la mise en oeuvre de plusieurs mesures du plan biodiversité notamment sur les milieux humides et la gestion des eaux fluviales.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…