Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Rénovation énergétique : alerte sur « l'état de saturation » des conseillers « Faire »

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'association Cler-Réseau pour la transition énergétique alerte sur « l'état de saturation » des conseillers du réseau national « Faire ». Ces derniers informent et accompagnent les particuliers dans les travaux de rénovation énergétique de leur habitat. Pour la première fois, le Cler ne participe pas aux rencontres digitales du réseau Faire, organisées par l'Agence de la transition écologique (Ademe) ce mardi 4 mai. « Cette décision exceptionnelle découle de l'absence de réponse du Gouvernement à nos interpellations. Nos alertes sur les difficultés rencontrées par les conseillers Faire au quotidien, aux plans humains comme techniques, sont pour l'heure restées vaines », dénonce le Cler.

Les espaces conseils Faire connaîtraient depuis plusieurs mois une explosion du nombre de sollicitations des ménages (4 fois plus qu'en 2020 en moyenne) et n'arriveraient plus à faire face à cette demande. Le 31 mars dernier, les espaces Faire bretons, réunis au sein du réseau Breizh ALEC, ont adressé à la ministre du Logement Emmanuelle Wargon un courrier cosigné par 20 collectivités bretonnes mais il est « resté à ce jour sans réponse », déplore l'association. Le Cler pointe « la dégradation » du service public d'accompagnement à la rénovation énergétique, suite au déploiement du programme « Sare » (Service d'accompagnement pour la rénovation énergétique) par les Régions et au lancement de MaPrimeRénov' octroyée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

« Des mesures d'urgence et une véritable concertation sur l'avenir du service public d'accompagnement à la rénovation énergétique sont indispensables », estime le Cler. Le réseau Faire représente près de 400 espaces conseils présents sur le territoire national.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager