En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Carbon4 Finance lance un nouvel indicateur de mesure de l'empreinte carbone des entreprises

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Le 7 octobre, Carbon4 Finance, filiale du cabinet de conseil Carbone 4, a présenté son nouvel indicateur qui analyse l'impact climatique des entreprises. Cet outil permet le calcul des émissions de gaz à effet de serre (GES) « économisées » d'une entreprise « afin d'orienter les investissements vers des solutions qui participent à la décarbonation de l'économie ». L'indicateur intègre les émissions directes de GES (scope 1) et indirectes associées à l'énergie (scope 2) de l'entreprise ainsi que les émissions indirectes (scope 3) incluant les trajets des clients. « Le scope 3 représente en moyenne 80 % des émissions », a souligné Jean-Yves Wilmotte, manager du pôle finance chez Carbone 4, et donc un levier de décarbonation des entreprises.

Les émissions économisées sont mesurées en additionnant les émissions « évitées » par les produits et les services de l'entreprise. Celles-ci sont calculées en comparant les émissions avec un scénario de référence sectoriel : « par exemple un scénario 2° de l'Agence Internationale de l'énergie, ou grâce au remplacement par des solutions bas-carbone », a expliqué M. Wilmotte. Pour calculer les émissions « réduites », Carbon4 Finance mesure aussi l'évolution de l'intensité carbone de l'entreprise sur cinq ans ainsi que l'efficacité des processus de production.

Cet indicateur sur les émissions économisées permet d'« identifier les entreprises qui sont déjà entrées dans la transition climatique ainsi que de mesurer l'action d'une entreprise dans la transition bas-carbone », indique Carbon4 Finance. Il fournit « des chiffres beaucoup plus significatifs et tangibles que toutes les déclarations des entreprises qui revendiquent la neutralité carbone ».

La société a déjà conclu un partenariat avec HSBC Global Asset Management, société de gestion de portefeuille, pour utiliser cet outil et permettre d'« affiner » l'analyse des entreprises dans lesquelles HSBC investit « au regard de leur trajectoire climatique ». « Ce nouvel indicateur climat pourrait au fil du temps jouer un rôle important dans notre processus global d'intégration ESG, ce dernier couvrant toutes les zones géographiques et toutes les classes d'actifs », a déclaré Xavier Desmadryl, Responsable global de la recherche ESG et PRI chez HSBC Global Asset Management.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager