En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

CEE : un nouveau « coup de pouce » pour la rénovation énergétique globale des logements

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Dans le cadre des certificats d'économies d'énergie (CEE), le ministère de la Transition écologique annonce une nouvelle aide « coup de pouce » destinée aux rénovations énergétiques complètes et performantes des maisons individuelles et bâtiments collectifs.

Le 29 septembre, le Conseil supérieur de l'énergie (CSE) donnera son avis sur le projet d'arrêté qui encadrera ce coup de pouce. L'aide sera cumulable avec MaPrimeRenov' octroyée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). Les offres éligibles devront permettre de déclencher des travaux « ambitieux». Soit au moins 55 % d'économies d'énergie pour les maisons, et 35 % pour les bâtiments collectifs, « avec une prime d'autant plus grande que l'économie d'énergie est importante ».

Le coup de pouce soutiendra aussi « la sortie des énergies carbonées » : transition du fioul vers la chaleur renouvelable ou le gaz, ou transition du gaz vers la chaleur renouvelable. Les travaux devront également être réalisés sur la base d'un audit énergétique et contrôlés par un bureau de contrôle indépendant. Le bénéficiaire de l'aide pourra en outre recourir à une prestation d'assistance à maîtrise d'ouvrage, s'il le souhaite.

Les révisions des fiches standardisées BAR-TH-113 (Chaudière biomasse individuelle), BAR-TH-145 (Rénovation globale d'un bâtiment résidentiel collectif) et BAR-TH-164 (Rénovation globale d'une maison individuelle) devraient figurer dans cet arrêté, selon la Direction générale de l'énergie et du climat. La société Geo PLC-Hellio, délégataire de CEE, annonce une publication pour octobre du coup de pouce « Rénovation globale maison individuelle » cumulable avec MaPrimeRénov'.

En avril dernier, un autre coup de pouce a été lancé pour les rénovations globales performantes de copropriétés chauffées au fioul. Pour distribuer les primes « chaufferie » pour cette aide, « cinq acteurs sont déjà référencés : Ile-de-France Energies, Lefebvre, Loris ENR, Sonergia, Vos travaux éco », a précisé le ministère. Des bonifications sont prévues pour les travaux engagés jusqu'au 31 décembre 2021 et achevés au plus tard le 31 décembre 2024.

Réactions1 réaction à cet article

 

Pour l'instant l'urgent c'est d'attendre, malgré la loi il y a encore des appels au téléphone, donc du grain à moudre pour les escrocs.
On attend de vraies annonces par des boîtes sérieuses et un devis à 20€ le m2 qui correspond à l'aide du gouvernement.
Si je dépense plus cher que de le faire moi-même cette aide est stupide, avoir pris les artisans pour des enfants de coeur est une idée idiote de ce gouvernement.
J'attend de voir pour les aides à la cogénération, un bon plan sur du long terme car l'électricité verra son prix exploser, cette période de calme ne durera pas.

pemmore | 18 septembre 2020 à 10h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager