En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Climat : la justice américaine accueille une plainte contre la politique gouvernementale

Energie  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Une juge fédérale de l'Oregon (Etats-Unis) a accueilli jeudi 10 novembre la plainte de 21 jeunes contre la politique climatique menée par l'exécutif américain. Ceux-ci se préparent maintenant au procès, considéré comme "un tournant dans l'histoire constitutionnelle des Etats-Unis", selon les associations Our Children's Trust et Earth Guardians à l'origine de cette action judiciaire.

"Cette cour a simplement donné aux jeunes de ce pays l'occasion cruciale de protéger leur avenir. Dans ce qui sera le procès du millénaire, ces jeunes demandeurs prouveront que leur gouvernement fédéral, en coopération avec l'industrie des combustibles fossiles, les a sciemment mis en danger grave, en échangeant leur avenir pour la commodité actuelle et les bénéfices bruts pour quelques-uns", a déclaré Julia Olson, avocate des plaignants et directrice générale de Our Chlidren's Trust.

Violation de droits constitutionnels

En ayant mis en place un système énergétique national fondé sur les combustibles fossiles pendant plus de 50 ans en pleine connaissance des dangers que cela posait, les plaignants, âgés de 9 à 21 ans, estiment que le gouvernement fédéral a violé leurs droits constitutionnels à la vie, à la liberté et à la propriété. Et qu'il ne respecte pas non plus son obligation de préserver les ressources naturelles pour les générations futures.

"Au moment où Donald Trump menace le monde du pire en matière environnementale, il pourrait être corrigé par ses propres tribunaux", réagit le professeur de droit Laurent Neyret, selon des propos rapportés par Le Monde. "La stratégie est toutefois risquée, estime l'avocat Arnaud Gossement. Si le recours est rejeté, les climato-sceptiques s'en féliciteront. Dans le cas contraire, Trump se dira non concerné".

Ce procès s'ajoute à plusieurs actions judiciaires lancées aux Etats-Unis mais également dans d'autres parties du monde. En Europe, l'association Urgenda a réussi en juin 2015 à faire condamner le gouvernement des Pays-Bas à prendre des mesures plus strictes de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES). Une réussite qui a inspiré d'autres actions comme celle menée par le collectif Klimaatzaak en Belgique ou l'association "Notre affaire à tous" en France.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…