En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le vélo s'invite dans les élections

Transport  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Le Club des villes et territoires cyclables a demandé le 10 janvier ''à l'ensemble des candidats aux élections présidentielles'' d'avril-mai prochain et aux parlementaires dans le cadre des législatives de juin, de "prendre en compte le vélo comme une priorité nationale".

Alors que le gouvernement doit annoncer le 26 janvier ''un plan national vélo'', le Club interpelle les candidats aux élections et renouvelle ses dix propositions ''concrètes'' pour développer le vélo comme alternative à la voiture solo, utilisé seul ou combiné aux transports collectifs. "Il existe une politique vélo en France, mais elle est le fait quasiment exclusif des collectivités locales qui assurent plus de 9 % de l'investissement public'', souligne Jean-Marie Darmian, président du Club qui regroupe 1.100 collectivités. "Le Gouvernement a laissé passer toutes les occasions d'engager un vrai changement en ne prenant pas des mesures dont l'impact pourrait être très important car elles déclenchent des dynamiques (…). Services à la location, aménagements de voiries adaptées au vélo ou primes à l'achat de vélo électrique, toutes ces mesures sont mises en place par les collectivités'', réitère-t-il.

Parmi les dix-mesures phares pour développer le vélo, l'association préconise d'affecter 10% du budget des routes nationales et autoroutes pour l'aménagement d'itinéraires dédiées. Sont également proposés : le jalonnement "rapide" des grands itinéraires de véloroutes et voies vertes, la relance de la démarche "Code de la rue" ou la mise en œuvre d'un plan "ambitieux" de développement du stationnement.

Autres mesures : une indemnité kilométrique de 0,21 euro/km proposée aux salariés se rendant au travail en vélo (comme en Belgique) et ''cumulable sous condition avec l'indemnité transport public'' ainsi que le lancement d'une campagne de communication annuelle sur les bienfaits du vélos pour la santé au quotidien.

La place du vélo dans les collectivités

L'association a également dévoilé les résultats de son enquête nationale menée en 2010-2011 sur les politiques en faveur des cyclistes et piétons dans les villes françaises. Résultats : le Club relève une augmentation de 67 % de linéaires de voiries aménagées entre 2007 et 2010 et de 413 % de linéaires de doubles-sens cyclables en 3 ans.

La part moyenne de voirie aménagée pour les cyclistes est de 15% mais elle'' peut atteindre 95% à Lorient, 51% sur l'ensemble de la Communauté urbaine de Strasbourg". L'enquête révèle également le budget vélo moyen des collectivités locales est de 5 euros par an et par habitant.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…