En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Covid-19 : l'Assemblée nationale crée une mission d'information

MAJ le 01/04/2020
Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Étudier l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de coronavirus-Covid-19 en France. Tel est l'objet de la mission d'information dont la Conférence des présidents de l'Assemblée nationale a annoncé la création mardi 17 mars. La mission a entamé ses travaux mercredi 1er avril avec l'élection de son bureau, suivie de l'audition du Premier ministre, Édouard Philippe, et du ministre de la Santé, Olivier Véran.

« Cette mission transversale et à durée indéterminée, au sein de laquelle l'ensemble des groupes politiques et des commissions permanentes seront représentés, permettra à la représentation nationale d'assurer un suivi rapproché et dans le temps de l'épidémie et de ses conséquences », indique la Conférence des présidents dans un communiqué.

« Les travaux des missions d'information comprennent des auditions et éventuellement des déplacements en France et à l'étranger. Les rapports peuvent donner lieu à un débat sans vote en séance », expliquent les services de l'Assemblée. La dernière mission d'information de la Conférence des présidents ayant trait aux questions environnementales est celle portant sur l'incendie de l'usine Lubrizol, dont le rapport a été publié le 12 février dernier.

Réactions1 réaction à cet article

 

Est-ce que la mission inclut de chercher une réponse documentée solide et objective à cette question, :

Fallait-il maintenant le premier tour, alors qu'on savait qu'il y aurait sensiblement plus d'abstentions que d'habitude dans notre pays abusivement s qualifié de démocratique" ?

On aura beau dire, on aura beau faire «Dès que nous disons le mot «démocratie» pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire»(A.E)

Sagecol | 19 mars 2020 à 09h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager