En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Cour constitutionnelle belge annule la prolongation des réacteurs nucléaires Doel 1 et 2

Energie  |    |  Hortense Chauvin Actu-Environnement.com

La Cour constitutionnelle belge a annulé, jeudi 5 mars, la loi de 2015 qui autorisait la prolongation de l'activité des réacteurs nucléaires 1 et 2 de Doel, situés près d'Anvers. Cette décision intervient après que la Cour de justice de l'Union européenne ait estimé, en août 2019, que la décision d'allonger la durée de vie de ces réacteurs aurait dû être précédée par des évaluations environnementales.

Pour rappel, les réacteurs 1 et 2 de cette centrale, exploitée par Electrabel, une filiale d'Engie, devaient à l'origine cesser de fonctionner en 2015, soit quarante ans après leur mise en service. La loi de juin 2015 reportait de dix ans la fin de leur exploitation. En 2025, date de fermeture prévue par cette loi, ils auraient été en service depuis 50 ans.

Cette annulation ne signe pas pour autant la fin d'exploitation de ces deux réacteurs. La Cour constitutionnelle a maintenu les effets de la loi de 2015 jusqu'au 31 décembre 2022. D'ici là, une étude d'incidences environnementales, une enquête publique et une consultation transfrontalière devront être réalisées afin que les réacteurs puissent poursuivre leur activité.

« C'est une victoire européenne », s'est réjouie Michèle Rivasi, députée au Parlement européen et co-fondatrice de la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD). « Il sera compliqué, à l'avenir, de prolonger la durée de vie d'une centrale nucléaire sans réaliser d'étude d'impacts et des consultations publiques », estime-t-elle.

Réactions1 réaction à cet article

 

Non, ce n'est pas une victoire européenne ! C'est un échec cuisant pour le climat, les Belges vont devoir passer au gaz, pour le plus grand bonheur des bornés dogmatiques genre Rivasi. Quand donc les fera-t-on taire ?! A quand des évaluations environnementales aussi kafkaïennes pour le gaz justement ou les éoliennes ?!

dmg | 09 mars 2020 à 10h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Hortense Chauvin

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager