Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Douze acteurs de la recherche scientifique créent l'Alliance pour l'Environnement

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Douze acteurs de la recherche scientifique française1 parmi lesquels le BRGM, le CEA, le CNRS et l'Inra ont annoncé le 9 février la création de l'Alliance nationale de recherche pour l'Environnement baptisée ''AllEnvi''.

Il s'agit de la quatrième alliance de recherche après les alliances pour la santé (Aviesan), l'énergie (Ancre) et le numérique (Allistene). AllEnvi a pour principale mission d'organiser, en métropole et en outre-mer, ''une meilleure synergie des acteurs de la recherche sur les problématiques scientifiques liées à l'alimentation, à l'eau, au climat et aux territoires'', soulignent les partenaires de l'Alliance dans un communiqué commun.

Ces derniers rappellent que le projet de loi Grenelle 1 a affecté un milliard d'euros de fonds publics à la recherche environnementale, qui figure également parmi les axes prioritaires de la stratégie nationale pour la recherche et l'innovation (SNRI), présentée en juillet dernier par Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

L'alimentation, l'eau, le climat au coeur des recherches

Réunissant les acteurs de recherche et d'enseignement supérieur concernés, AllEnvi soumettra ''des priorités au gouvernement et aux agences de financement françaises et européennes''. L'Alliance proposera les plateformes communes de recherche ''nécessaires dans plusieurs domaines ciblés par le grand emprunt'', lancé en 2010 et fixé à 35 milliards d'euros dont 19 Md€ dédiés à l'enseignement supérieur, la formation et la recherche et 5 Md€ au volet ''développement durable''.

Les champs couverts ont trait à l'observation de l'environnement, l'expérimentation et la modélisation de son évolution à toutes les échelles et sur le long terme ; une recherche systémique alliant l'étude des processus du vivant et de ses interactions avec le milieu et les activités humaines ; l'innovation et l'ingénierie dans les domaines de l'eau, de la biodiversité, de l'alimentation, de l'agriculture, de la mer et de l'aménagement des territoires ; une meilleure prise en compte des risques naturels et de l'évaluation environnementale et la formation et à la transmission des savoirs.

L'élaboration conjointe de la programmation scientifique et la coordination des actions se fera au sein de groupes thématiques et transversaux. L'Alliance AllEnvi pourrait également accueillir d'autres membres associés parmi les institutions publiques impliquées dans les domaines concernés.

Notes

1 - BRGM, CEA, Cemagref, Cirad, CNRS, CPU, Ifremer, Inra, IRD, LCPC, Météo France et MNHN.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager