Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'Ademe propose un guide aux collectivités pour développer la culture vélo

Transport  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Développer la culture vélo dans les territoires. Tel est l'objet d'un guide proposé par l'Agence de la transition énergétique (Ademe), qui s'articule avec son cahier de ressources « Développer le système vélo dans les territoires ». Et ce, alors que la part modale du vélo n'est que de 2,7 % en France contre 7 % dans l'Union européenne.

« Réalisé avec plusieurs acteurs du terrain, ce document présente une stratégie en dix étapes, nourri d'exemples d'actions et accompagné d'un kit de communication, afin d'augmenter durablement la part modale du vélo sur tous les territoires. Il offre également des supports personnalisables conçus dans le cadre de la campagne "À vélo, on a toutes et tous à y gagner !" », explique l'Ademe.

Pour aider les collectivités à bâtir leur stratégie, l'agence distingue trois groupes de personnes : les non-cyclistes, les cyclistes occasionnels, les cyclistes réguliers. Elle précise aussi les attentes de ces cibles grâce à trois segmentations supplémentaires : par profil de cycliste selon l'usage, par âge et par activité. L'Ademe propose ensuite les messages clés sur les bénéfices attendus du vélo en termes de santé, d'environnement, d'efficacité, de plaisir, d'économie et de sécurité.

Le guide propose ensuite un plan d'actions qui repose sur le triptyque : sensibiliser la population, mobiliser les publics et promouvoir les usages. L'Ademe recommande aux collectivités de « mener des actions de sensibilisation à destination du grand public pour changer le regard porté sur le vélo ». La mobilisation, quant à elle, passe par des programmes d'animation pour « mettre les publics en selle » à travers des événements comme la fête du vélo ou la journée sans voiture. Enfin, la promotion des usages passe par des actions de communication ciblées sur des dispositifs existants qui valorisent la pratique de la petite reine : carte des temps de trajet, itinéraires sur applications, maison du vélo, animation de communautés, etc.

Réactions1 réaction à cet article

 

Il y a beaucoup de choses à faire comme supprimer les fossés parfaitement inutiles et bien tondre la berme, comme ça on roule dessus le temps que les autos passent, former les gens à réparer leur biclou, changer une chambre à air régler les freins, il pourrait avoir des animations comme ça.
Et évidement que police municipale et gendarmes verbalise ceux qui n'utilisent pas les pistes cyclables surtout le dimanche.

pemmore | 21 juin 2021 à 19h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Dalle O2D MULCH® pour parkings paysagers O2D ENVIRONNEMENT