Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Déchets d'ameublement : la collecte d'Éco-mobilier progresse de 36 %

Déchets  |    |  P. Collet

En 2021, Éco-mobilier a collecté 1,2 million de tonnes de meubles usagés. La valorisation s'élève à 94 % des volumes collectés, ajoute l'éco-organisme chargé, conjointement avec Valdelia, de la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) pour les déchets d'éléments d'ameublement (DEA).

Après un léger recul en 2020 (- 4 %), la collecte de l'éco-organisme s'est envolée de 36 %, pour atteindre 1,2 million de tonnes. L'essentiel est collecté par les collectivités (84 %), puis par les acteurs de l'économie sociale et solidaire (10 %) et par les distributeurs (6 %).

La progression de la collecte accompagne celle des mises sur le marché, qui augmentent de 21 %, pour atteindre 3 millions de tonnes. Conséquence, les écocontributions versées à Éco-mobilier par ses 6 500 adhérents atteignent 309,9 millions d'euros, en hausse de 18 %.

Recul du recyclage

Du côté de la valorisation des déchets collectés, Éco-mobilier fait état d'un taux de recyclage de 45 %, en baisse de 1,1 point sur un an. L'an dernier, déjà, il était en recul de 4,9 points (passant de 51 % en 2019 à 46,1 % en 2020). La valorisation énergétique progresse de 2 points, pour atteindre 44 %, après un bond de 6 points entre 2019 et 2020. Le réemploi (5 %) reste stable et l'élimination (6 %) gagne 1 point.

Éco-mobilier précise aussi les quantités valorisées par matière : 750 000 tonnes de bois ; 290 000 tonnes de combustible solide de récupération (CSR) ; 62 500 tonnes de ferraille ; 10 500 tonnes de mousses ; et 4 500 tonnes de plastiques.

Enfin, l'éco-organisme rappelle qu'en 2021, il a postulé à deux agréments supplémentaires qu'il a obtenus en avril 2022 : les jeux et jouets ainsi que les articles de bricolage et de jardin. Il est aussi en lice pour la REP des produits ou matériaux de construction du secteur du bâtiment (PMCB). Son ambition ? « Devenir le premier éco-organisme de la maison, multifilières et multimatériaux. » Il compte notamment « faciliter le tri à la source par matériau et proposer aux particuliers comme aux professionnels des solutions de collecte simples et de proximité ».

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Tri&Go : une application citoyenne pour le tri et la gestion des déchets HORANET
Cuves de stockage huiles usagées pour déchetteries, ateliers, industries … DIFOPE