En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La sécurité sanitaire et la traçabilité des jouets sont renforcées

Depuis le 20 juillet, les fabricants et les importateurs sont soumis à des règles de sécurité durcies pour les jouets mis sur le marché dans l’UE. À partir de 2013, suivra une restriction de l’usage des substances chimiques et des métaux lourds.

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
   
La sécurité sanitaire et la traçabilité des jouets sont renforcées
   

La directive européenne de juin 2009 visant à renforcer la sécurité et la traçabilité des jouets s'applique à ceux mis sur le marché depuis le 20 juillet 2011.

Cette directive, entrée en vigueur en juillet 2009, abroge la réglementation précédente qui datait de 1988. Le nouveau texte ''améliore les règles existantes'' relatives à la commercialisation des jouets produits ou importés dans l'UE, afin de réduire le nombre d'accidents liés aux jouets et les impacts sanitaires.

Le nouveau texte renforce désormais les contrôles aux frontières et à l'intérieur des Etats membres. Les fabricants, importateurs et distributeurs doivent réaliser une évaluation des risques que peuvent représenter les jouets avant de les commercialiser sur le marché européen.

Cette évaluation ''doit couvrir les différents dangers de nature chimique, physique, mécanique et électrique, ainsi que les risques d'inflammabilité, de radioactivité et en matière d'hygiène que le jouet peut présenter''. Les fabricants doivent en outre indiquer sur l'emballage des jouets le nom, l'adresse du fabricant et le numéro de l'article. Des avertissements doivent notamment figurer sur le jouet, sur une étiquette apposée ou sur l'emballage et, le cas échéant, dans la notice d'emploi.

Des substances chimiques interdites à partir de juillet 2013

La nouvelle directive prévoit également pour les fabricants une période de transition jusqu'au 20 juillet 2013 pour appliquer les dispositions prévues pour les substances chimiques. Phtalates, retardateurs de flammes, formaldéhyde, métaux lourds, formamide …sont autant de substances que l'on peut retrouver dans les jouets, dont certaines classées cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR). Elles devraient être restreintes dans deux ans.

En France, l'importation et la vente des tapis puzzle émettant du formamide est d'ores et déjà suspendue jusqu'en juillet 2012, selon un arrêté paru vendredi 22 juillet au Journal officiel. Cette interdiction s'applique aux tapis puzzle qui affichent ''une concentration maximale de 20 µg/m3, mesurable au 28ème jour de conditionnement en chambre d'émission, après désemballage du tapis puzzle neuf'', selon les recommandations de l'Anses dans un avis paru le 18 juillet 2011. Les articles dont la teneur est inférieure à ces seuils ne sont pas concernés par l'interdiction.

Réactions2 réactions à cet article

 

au moins ça évitera une nouvelle intoxication d'enfants qui peut mener à la mort!!! les parents dormirons plus tranquilles!

Benoit | 26 juillet 2011 à 18h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

bonjour

que fait t'ont pour les centaines de milliers de personnes qui travail dans la plasturgie dans un environnement hautement toxique depuis pour ma part 27 ans?

lechristal | 27 juillet 2011 à 16h39
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager