En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

70 % des emballages ménagers recyclés en 2019

Le taux de recyclage des emballages ménagers a atteint 70,3 % en 2019, selon Citeo. C'est encore loin de l'objectif de 75 %, initialement fixé à 2012, puis 2016. Et maintenant reporté à 2022.

Déchets  |    |  Rémi Pin  |  Actu-Environnement.com
70 % des emballages ménagers recyclés en 2019

Le taux de recyclage des emballages ménagers est estimé à 70,3 % en 2019. Un chiffre très proche du bilan de 2018, mais Citeo a révisé celui-ci à 68 % en réintégrant dans ses calculs des tonnes supplémentaires d'emballages en verre mises sur le marché en 2018. Ce sont 104 000 tonnes supplémentaires qui auront été recyclées entre 2018 et 2019, pour un total de 3,631 millions de tonnes.

Hausse sur tous les matériaux

La progression du recyclage est perceptible sur tous les matériaux : +3 points de recyclage pour l'aluminium (48 %), +3 pour les papiers-cartons (70 %), +2 pour les plastiques au global (29 %), dont +3 points pour les bouteilles et flacons qui atteignent 61 % de taux de recyclage. En 2019, 35 000 tonnes de plastique supplémentaires ont été collectées, une hausse qui s'explique notamment par la simplification du geste de tri. À la fin de cette année, 50 % des Français devraient pouvoir trier tous leurs emballages.

Seule filière à voir son tonnage de matière recyclée diminuer : la filière papiers graphiques. « La baisse de la consommation de journaux et magazines impacte les volumes mis en marché (-128 000 tonnes) et entraîne une baisse des tonnes recyclées (-57 000 tonnes), explique Citeo. La forte érosion des mises en marché de papiers est cependant partiellement compensée par une progression du geste de tri qui se poursuit. » Le taux de recyclage 2019 est de 57,4 %, en progression de 0,7 point.

Taux de recyclage par matériau © Citeo
 

Encore loin de l'objectif

La performance 2019 est encore loin d'atteindre les 75 % de recyclage des emballages ménagers, objectif initialement fixé à 2012 par la loi Grenelle 1, puis à 2016, et dorénavant reporté à 2022.

L'année 2020 devrait marquer un recul de la collecte, dû à la crise sanitaire. Citeo explique ne pas disposer encore de chiffres pour évaluer son impact.

L'éco-organisme entend poursuivre sa stratégie « pour réduire, réemployer et recycler tous les emballages et les papiers » : déploiement de programmes de R&D sur l'éco-conception, les technologies de recyclage et le réemploi, poursuite du programme clé de simplification du geste de tri et de modernisation des centres de tri, et soutien renforcé à l'innovation et à la mobilisation des consommateurs

Réactions1 réaction à cet article

 

Le comportement de certains centres de tri ne donnent pas la moindre envie de certains de participer, nous on a de la chance, ils sont bien et on le leur rend, la petite ville d'à côté, visiblement l'ancien maire a du se faire séduire par un lobby privé et refuse d'en changer, les opposants ont crée leur propre ramassage, ça passe au tribunal, et beaucoup abandonnent leurs ordures dans notre village.
Je comprend pas trop pourquoi quand on n'est pas content d'un prestataire ou pas envie d'en avoir un on puisse pas le quitter.
Les sociétés privées on doit s'en débarrasser.
Quoique notre ancienne et ravissante idiote de mairesse j'ai bien peur qu'elle nous a vendus à Véolia, pas question que ça dure.

pemmore | 30 juin 2020 à 16h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Rémi Pin

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager