Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Éolien : la Commission européenne s'attaque aux pratiques commerciales chinoises

Energie  |    |  F. Gouty

« Nous sommes inquiets d'observer que certains turbiniers pourraient bénéficier de subventions étrangères injustes », a déclaré Margrethe Vestager, la commissaire européenne à la Concurrence, mardi 9 avril. Ce jour-là, la politicienne danoise visitait l'université américaine de Princeton et a saisi l'occasion d'annoncer le lancement par Bruxelles d'une nouvelle enquête antisubventions.

La Commission européenne a lancé des demandes d'information en ce sens à des acteurs de la filière éolienne opérant dans cinq pays : l'Espagne, la Grèce, la Roumanie, la Bulgarie et la France. Cette procédure s'appuie sur les dispositions du nouveau règlement (1) relatif aux distorsions de concurrence causées par des subventions étrangères (RSE), lequel a été adopté en décembre 2022 et s'applique depuis juillet 2023. L'exécutif européen s'en est déjà saisi pour enquêter sur le marché des véhicules électriques et sur la chaîne d'approvisionnement en panneaux solaires.

Une manière pour les Vingt-Sept de se positionner contre la puissance industrielle chinoise, à la manœuvre dans les trois domaines ciblés. « Les éoliennes fabriquées en Chine sont vendues en Europe jusqu'à 50 % moins chères que celles des fabricants européens, avance Giles Dickson, président de l'association Wind Europe, qui défend les intérêts de la filière. Et avec le système des paiements différés, les industriels chinois finissent ainsi par offrir leurs turbines gratuitement en attendant que l'exploitant du parc éolien en question cumule trois années de revenu. » Une offre par paiement différé « que ne peuvent proposer les entreprises européennes pour respecter les règles de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) » et qui serait impossible « sans des subventions publiques offertes injustement » par le pouvoir chinois, complète l'intéressé.

1. Consulter le règlement sur les subventions étrangères
https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX:32022R2560&qid=1673254237527

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Feu à LED rouge MI Obsta pour balisage des mâts de mesure de vent OBSTA
Eolien : un accompagnement juridique à toutes les étapes de votre projet LPA-CGR avocats