Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Éolien en mer : lancement prochain du dialogue concurrentiel pour un parc au large du Cotentin

Le huitième parc éolien en mer français sera situé au large du Cotentin, à une trentaine de kilomètres des côtes. Le Gouvernement annonce le lancement du dialogue concurrentiel et des études environnementales.

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Les ministres de la Transition écologique et de la Mer, Barbara Pompili et Annick Girardin, ont annoncé, le 5 décembre, la zone retenue pour la construction d'un nouveau parc éolien en mer d'un gigawatt (GW) environ, en Normandie. Il sera situé au large du Cotentin.

   
La zone de 500 km2 est identifiée en vert sur le carte
 
   

Les ministres lancent également la procédure de mise en concurrence des candidats, pour une sélection du lauréat en 2022. Cette procédure permettra d'affiner la zone d'implantation du parc, actuellement de 500 km2, et le cahier des charges. Les études environnementales vont également démarrer.

Il s'agira du huitième parc éolien en mer. Un débat public a été organisé en amont, entre novembre 2019 et août 2020. « Les conclusions du débat public ont participé au choix de la zone retenue pour le lancement de la procédure de mise en concurrence. Les zones situées en mer territoriale ont été exclues. La zone retenue se situe à plus de 32 km des côtes et 40 km des tours-observatoires Vauban de St-Vaast-La-Hougue. Sur l'ensemble de la zone portée au débat, celle-ci présente un niveau d'activité de pêche faible et des enjeux de biodiversité limités », indique le ministère. Les impacts de ce parc sur les activités de pêche et la biodiversité font en effet partie des principales inquiétudes soulevées lors du débat public.

Travaux sur une planification à plus long terme

Par ailleurs, un garant va être nommé, pour s'assurer que l'État apporte des réponses aux différentes interrogations du public. Il sera désigné par la Commission nationale du débat public (CNDP). « Le ministère de la mer a spécifiquement engagé un travail expérimental sur la planification de l'éolien en mer et de son articulation avec les autres usages de la mer sur le long terme, en concertation avec le conseil maritime de façade ». De nombreux acteurs ont en effet demandé une visibilité à long terme, étant donné que la programmation pluriannuelle prévoit un doublement des capacités éoliennes installées en mer à l'horizon 2028. Un site internet d'information du public sur l'ensemble des projets éoliens en mer devrait être mis en ligne courant 2021, indique le ministère.

« L'État engagera une réflexion sur la manière de donner au public une meilleure visibilité sur le développement de l'éolien en mer au large de la Normandie sur la période de la PPE, notamment au regard des avis exprimés lors du débat public sur les possibles zones d'implantation des projets », précise la décision publiée au Journal officiel du 5 décembre.

En parallèle, le gestionnaire de réseau RTE lancera les démarches de concertation pour le raccordement du parc sur les zones de Menuel et du Havre. RTE étudiera notamment « l'option d'un raccordement en courant continu mutualisé pour deux parcs d'un gigawatt chacun ». Un autre parc est en effet prévu par la PPE au large de la Normandie.

Réactions2 réactions à cet article

 

1 GW... Et on met quoi en back-up ? Heureusement, Flamanville n'est pas trop loin.

dmg | 08 décembre 2020 à 20h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Quelle gabegie !
En plus au bout du Cotentin, on ne peut pas exporter un kWh vers l'Allemagne. Vive l'EnergieWende !

Albatros | 09 décembre 2020 à 18h46
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager