Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Algues vertes : Europe Ecologie Bretagne va déposer plainte contre l'Etat auprès de l'UE

Eau  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Europe Ecologie Bretagne (EEB) a annoncé le 17 septembre qu'il allait saisir la Commission européenne pour ''dénoncer l'inaction de la France en matière de lutte contre les algues vertes''.

Environ 70.000 tonnes d'algues sont ramassées chaque année en Bretagne. Un plan quinquennal a été présenté en février dernier par le gouvernement contre ces marées vertes dans la région. Mais Europe Ecologie estime que ''le plan Algues vertes se concentre essentiellement sur le ramassage et le traitement des algues et non sur leurs causes''. ''De graves pollutions continuent de dégrader de manière inquiétante l'environnement et particulièrement le milieu marin, ressource économique primordiale pour les bretons'', déplore le parti politique dans un communiqué.

Les Verts et l'Union démocratique bretonne (UDB), membres du parti, devraient déposer sous dix jours un recours auprès de l'UE contre le gouvernement pour ''manquements'' dans la gestion des marées vertes. ''Ce recours vise le non-respect des directives européennes sur les rejets et la qualité de l'eau mais aussi la mauvaise administration des moyens publics, en l'occurrence les aides européennes affectées à une agriculture productiviste dont on connaît les dégâts'', a précisé Guy Hascoët, conseiller régional EEB au quotidien Le Télégramme.
Le parti politique a appelé ''associations et citoyens bretons, français, européens à s'associer'' au recours.''Si nous avons des milliers de citoyens et des centaines de communes, cela pourra peser sur la Commission'', selon M. Hascoët. ''C'est à elle qu'il reviendra alors de saisir la cour de justice de l'Union, si aucune réponse satisfaisante n'est donnée par l'État''.

Réactions1 réaction à cet article

 
Au delà des Algues Vertes ...

Oui, les pouvoirs publics français poussés par les lobbies de l'agro-business sont laxistes et n'appliquent pas la réglementation (ex: SDAGE des grands bassins); mais il est impératif de proposer un modèle agricole alternatif (les solutions existent) et les aides pour y arriver. Oui des aides, car sinon la transition décente n'est pas vivable et donc pas faisable. Les modèles agricoles industriels ne sont pas viables et tuent les petites exploitations !
Exemple : la méthanisation du lisier est un leurre opportuniste pour encore plus de lisier et maïs !
Que fait réellement le ministre de l'agriculture ! La PAC est une ineptie à stopper désormais. Cette politique plus électoraliste qu'économique et écologique n'a plus de sens.
Consommateurs, vous avez réellement le pouvoir, prenez en bien conscience; c'est l'affaire de tous, même de ceux pas encore nés ... vos enfants et petits enfants !
Patou-22

Patou-22 | 21 septembre 2010 à 18h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager