En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Grenelle 2 : la commission des affaires économiques du Sénat adopte les titres I à IV

La commission des affaires économiques du Sénat a examiné plus de la moitié du projet de loi Grenelle 2 et quelque 850 amendements. Suite et fin le 8 juillet prochain. La première lecture en séance publique est quant à elle prévue à la rentrée.

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
La commission des Affaires économiques a adopté, en première lecture, le 10 juin dernier, les titres I (Bâtiment et urbanisme), II (transports), III (énergie et climat) et IV (biodiversité) du projet de loi portant engagement national pour l'environnement, dit Grenelle II. Sur le rapport de MM. Dominique Braye, Louis Nègre et Bruno Sido, elle a ainsi consacré 30 heures à la discussion de 850 amendements, a commenté vendredi la commission, dans un communiqué.

Déposé en première lecture au Sénat, le projet de loi portant engagement national pour l'environnement, dit « Grenelle II », vise à transcrire dans le droit les objectifs généraux définis par le projet de loi de programmation relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement, dit « Grenelle I ».Le texte touche aussi bien le domaine des transports que le code de l'urbanisme, le code de l'environnement ou encore ceux de la santé et de l'expropriation.

Sur le Titre I, la commission a notamment adopté des dispositions rendant obligatoire l'affichage des performances énergétiques dans les annonces immobilières à partir du 1er janvier 2011.

Concernant les Transports, la commission a voté la création d'une taxe sur la valorisation des plus values immobilières effectives liées à la réalisation d'une infrastructure de transport collectif. Elle a par ailleurs adopté un amendement permettant la modulation des péages autoroutiers acquittés par les voitures particulières, en fonction de la date et du jour de circulation.

Sur le Titre III, la commission a notamment adopté des dispositions prévoyant la mutualisation des coûts des postes de transformation nécessaires au raccordement au réseau des installations de production d'électricité à partir d'énergies renouvelables. En ce qui concerne la redevance sur les concessions hydroélectriques, elle a maintenu le principe d'un plafond qui sera fixé lors du renouvellement de chaque concession.

Concernant la Biodiversité, la commission a créé des comités nationaux et régionaux associant les acteurs concernés à l'élaboration et la gestion de la trame verte et bleue (TVB), prévu la compatibilité des documents d'urbanisme avec les orientations nationales et les schémas régionaux de la TVB, et supprimé le risque de caducité pesant sur ces derniers en cas d'absence de révision. Elle a encadré les conditions d'acquisition de zones humides par les agences de l'eau. Enfin, elle a prévu un examen préalable de la conception des installations d'assainissement non collectif lors du dépôt d'une demande de permis de construire ou d'aménager.

Le groupe PS du Sénat a regretté jeudi, dans un communiqué, le rejet d'un de ses amendements proposant un chargeur de téléphone portable universel. Cet amendement du sénateur du Maine-et-Loire Daniel Raoul visait à rendre obligatoire, à compter du 1er janvier 2011, une prise standard pour la recharge de tous les téléphones portables.

La commission des affaires économiques du Sénat se réunira le 8 juillet prochain pour examiner la fin du projet de loi « Grenelle II », qui concerne les titres V (Risques, santé, déchets), VI (Gouvernance) et VII (Dispositions complémentaires).

Conformément à la nouvelle procédure législative résultant de la révision constitutionnelle de juillet 2008, c'est sur le texte issu de ses travaux que s'engagera le débat en séance publique au Sénat prévu au mois de septembre prochain, explique la commission.

Réactions1 réaction à cet article

 
LEED

concernant l'affichage des performances énergétiques ds batiments, je vous recommande de lire le système de notation de LEED, Leadership in Energy and Environmental Design (LEED), système de notation d'empreinte environnementale globale.
à mon sens, il ne suffit uniquement de noter que l'efficacité énergétique d'un logement, mais aussi son emplacement, les équipements de maitrise de la consommation d'eau, récupération d'eau de pluie, son emplacement géographique par rapport aux lieux d'accès aux services publics et besoins de base (transports publics, pharmacies, centres commerciaux...) c'est un tout!

freddo25 | 27 juin 2009 à 05h58
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager