Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Vers une interdiction du plomb de chasse et de pêche en Europe

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

L'Union européenne se dirige vers une interdiction du plomb dans les munitions de chasse et le matériel de pêche en 2023. Le comité d'évaluation des risques de l'Agence européenne des produits chimiques (Echa) a rendu, le 31 mai, son avis sur le projet de restriction que cette dernière avait présenté, en février 2021, à la demande de la Commission européenne.

L'Agence estime qu'au moins 135 millions d'oiseaux sont exposés au risque d'empoisonnement du fait de l'ingestion de grenaille de plomb usagé. Quatorze millions de rapaces seraient également menacés du fait qu'il se nourrissent d'animaux contaminés, de même que 7 millions d'autres oiseaux par l'ingestion de matériel de pêche. Les munitions au plomb contaminent également le sol et l'eau, et exposent la santé humaine via l'ingestion du gibier chassé. « Si elle est adoptée, la restriction pourrait réduire les émissions de plomb de 72 % », projette l'Echa. Ce qui permettrait d'éviter l'empoisonnement de la faune et de réduire l'exposition de 1,1 million d'enfants ainsi que des femmes enceintes, qui constituent les segments de population les plus vulnérables. Le projet de restriction épargne, en revanche, les utilisations des munitions au plomb par les militaires et les forces de sécurité, de même que les utilisations intérieures.

Le comité d'évaluation des risques soutient le projet de restriction, mais estime trop longue la période de transition de cinq ans prévue pour la grenaille de plomb pour la chasse, cette dernière étant notamment déjà interdite dans les zones humides de l'UE. L'avis du comité d'analyse socio-économique de l'Echa est attendu d'ici à quelques jours et sera suivi d'une consultation publique. « Les avis des deux comités devraient être prêts d'ici à la fin de 2022 », prévoit l'Echa. Ils seront ensuite envoyés, début 2023, à la Commission européenne, qui devra ensuite prendre sa décision après un examen par le Conseil et le Parlement européens.

Réactions1 réaction à cet article

 

On sait au moins depuis la chute de l'Empire romain que le plomb est un métal toxique. Sa dispersion dans l'environnement pour ce qui est désormais un loisir est donc totalement aberrante et il est donc plus que temps de mettre fin au plus vite à cette pollution toxique volontaire.
C'est tout de même curieux que les chasseurs, qui se prétendent dans les médias premiers protecteurs de la nature, ne soient pas à l'initiative d'une telle interdiction des munitions de chasse au plomb. On se demande bien pourquoi...

Pégase | 09 juin 2022 à 10h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Filtres HQE à plateaux pour piscines publiques CIFEC