Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Cantines : le Sénat ne veut pas froisser l'industrie du plastique

Agroécologie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com

Lors de l'examen du projet de loi sur l'agriculture en plénière, les sénateurs ont rejeté les amendements visant à réintroduire l'interdiction des contenants plastique dans la restauration collective. Ils en sont resté à la version adoptée en commission : l'agence de sécurité sanitaire (Anses) est chargée d'évaluer, d'ici 2021, "les risques de contamination des denrées alimentaires par migration de perturbateurs endocriniens depuis des contenants alimentaires de cuisson, de réchauffe et de service en matière plastique". Cette évaluation portera également sur les contenants alimentaires de substitution.

Les sénateurs sont également revenus sur l'interdiction de bouteilles d'eau plate en plastique en 2022 dans la restauration collective, au motif que ces bouteilles ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens, qu'elles sont 100% recyclables et que l'"on ne peut décemment supprimer ainsi un marché industriel entier sans aucune mesure d'impact économique préalable". Cet argument avait déjà été mis en avant par le ministre de l'Agriculture lui-même, s'agissant des contenants alimentaires en plastique…

Seule concession : les sénateurs étendent l'interdiction des pailles aux "bâtonnets mélangeurs pour boissons" au 1er janvier 2020. Un vote qui est avant tout symbolique : la Commission européenne envisage d'interdire ces produits dès 2021

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Portique de détection de la radioactivité dans les déchets - GammaScan®eV4 BERTHOLD FRANCE SAS