En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Malus auto : le Gouvernement accepte d'intégrer un critère lié au poids

Transport  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Les règles applicables au malus auto devraient évoluer par rapport à ce qu'avait annoncé le Gouvernement dans le projet de loi de finances (PLF 2021) présenté le 28 septembre. Selon Les Échos, Jean Castex aurait en effet rendu un arbitrage dans ce sens et un amendement gouvernemental sera prochainement déposé. Ce qu'a confirmé la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili.

Le malus devrait frapper les véhicules de plus de 1 800 kg mais des exonérations bénéficieront aux véhicules électriques et hydrogène. "Il y a par ailleurs des ajustements pour les familles nombreuses", précise Barbara Pompili. L'idée d'un tel malus n'est pas abandonnée, avait tenu à rassurer le Premier ministre en recevant des représentants de la Convention citoyenne pour le climat le 30 septembre dernier. Ceux-ci avaient fait part de leur désarroi au chef du Gouvernement, ce qu'ils ont réitéré le 12 octobre auprès d'Emmanuel Macron, face aux signaux négatifs adressés par l'exécutif ces dernières semaines.

Dans le projet de loi initial, le Gouvernement a prévu d'abaisser le seuil du malus de 137 gCO2/km à 131 gCO2/km en 2021, et à 123 gCO2/km en 2022. « Ce seuil (…) conduira à doubler la proportion de véhicules soumis à malus », avait indiqué le ministère de la Transition écologique. Le plafond du malus passera, quant à lui, de 20 000 à 40 000 euros en 2021, puis 50 000 euros en 2022.

Dans une étude publiée le 1er octobre, le Réseau Action Climat (RAC) montrait que le système actuel de bonus/malus était inefficace d'un point de vue écologique et social. Selon la coalition d'ONG, les constructeurs français seraient moins pénalisés que leurs homologues allemands par un malus au poids : 44 % pour Renault et 34 % pour PSA,  contre 84 % pour BMW et 60 % pour Volkswagen.

Réactions6 réactions à cet article

 

Normal de payer pour ce que l'on inflige à l'environnement mais les filière électriques et surtout Hydrogène sont si peu vertueuses que l'on s’interroge sur leur exonération

scalectric4 | 16 octobre 2020 à 10h12
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le seuil proposé par la Convention Citoyenne n'était-il pas réglé sur 1400 kgs? Je croyais avoir lu cette valeur.... qui aurait de facto inclus quasiment TOUS les SUV à la mode, qu'ils soient petits ou grands...

nimb | 16 octobre 2020 à 12h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tout à fait Nimb, on est passé de 1400 à zéro puis à 1800kg
mais sur le papier, quel est la différence entre un Capture et une Mégane? Beaucoup de SUV ne sont que de fausses berlines ou une évolution à la marge de celles ci

scalectric4 | 16 octobre 2020 à 13h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Arrêtons de faire de l'écologie punitive ....avec ses multiples dérogations;
Une aberration de plus pour la convention citoyenne et l'industrie automobile en général.
Ainsi va le monde nouveau dans lequel les écolos évoluent.

DL76 | 16 octobre 2020 à 13h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Ce n'est pas de l'écologie punitive mais de l'éco logique. Non pas pour satisfaire les chasseurs de CO2 adeptes du principe selon lequel l'homme avec ses petits bras serait responsable d'une évolution du climat de la même manière qu'il pourrait toujours avec ses faibles moyen abaisser la température sur une planète régie par des système bien plus puissant que lui.
Mais si ça pouvait diminuer la pollution atmosphérique (Particules fine, oxyde d'azotes...) qui elle est bien réelle et bien plus toxique que le gaz rejeté par nos poumons ou la bouteille de Champagne.

scalectric4 | 16 octobre 2020 à 14h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

C'est surtout que je vois la différence entre mon Scenic de 2002 qui pèse (déjà) 1200 kgs et son équivalent actuel, qui est proche de 1500 kgs... on augmente les tailles, le poids, l'équipement (il faut surtout toute la floppée indispensable de cochonneries connectées et assistantes, je me demande à quoi çà sert d'avoir passé le permis de conduire), et on se vante de baisser les émissions de CO2.... j'imagine ce qu'elles auraient pû être si on avait VRAIMENT essayé de contenir le poids des véhicules. Sans parler de la taille, et notamment la largeur des véhicules contemporains, regardez les nouveaux programmes de parking en silos ou souterrains puis essayez de garer deux véhicules contemporains familiaux sans déborder. Même les portails de maison ne suffisent pas. Bon courage. De même, je parlais initialement des SUV et autres pseudos 4x4 car non seulement çà prend de la place, mais en plus, au niveau habitabilité et coffre, çà n'a rien de vraiment logeable, comparé à des véhicules familiaux 10 ans plus anciens.... c'est tout sauf fonctionnel, sauf pour se garer sur les trottoirs, çà coûte une blinde mais c'est à la mode.... et si çà a le malheur d'être pseudo-hybride, alléluia..... donc une cure d'amaigrissement, ou un surcoût, çà me va bien.

nimb | 19 octobre 2020 à 09h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager