Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Réforme de MaPrimeRénov' en 2024 : l'Anah aménage le calendrier

Bâtiment  |    |  R. Boughriet

L'an prochain, les propriétaires de maisons passoires thermiques (classées F et G du DPE) auront six mois supplémentaires pour bénéficier des aides MaPrimeRénov' pour remplacer leur chauffage. Puis à partir du 1er juillet 2024, ils seront obligatoirement orientés vers une rénovation d'ampleur, dans le cadre d'un parcours accompagné, par un Accompagnateur Rénov' agréé par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). C'est l'une des décisions adoptées, le 6 décembre, par le conseil d'administration de l'Anah. (1)

Au 1er janvier 2024, les propriétaires souhaitant s'engager dans des travaux de rénovation d'ampleur financés par MaPrimeRénov' devront donc viser un gain minimal de deux classes sur leur diagnostic de performance énergétique (DPE). Les rénovations des logements G, F et E pourront être effectuées en deux étapes dans un délai maximal de cinq ans. L'éligibilité à ce parcours impose la réalisation en amont d'un audit énergétique (dont les critères seront harmonisés à compter du 1er avril 2024).

Pour les rénovations par gestes et non accompagnées, MaPrimeRénov' financera l'installation d'équipements de chauffage décarboné : si les forfaits seront rehaussés en janvier prochain pour les pompes à chaleur, l'Anah annonce toutefois, dès avril, une réduction de 30 % des forfaits pour le chauffage au bois. Le DPE sera en outre obligatoire pour les rénovations par gestes (à l'exception de l'Outre-mer).

Une aide pour certaines petites copropriétés

L'aide MaPrimeRénov' Copropriétés sera également renforcée pour viser 80 000 logements rénovés (qui garantissent 35 % au minimum de gain énergétique après travaux). Cependant, l'Anah lancera, en 2024, une expérimentation afin d'adapter ses conditions pour les petites copropriétés, dans les centres anciens, et qui ne peuvent pas atteindre les 35 % requis.

De même, l'Anah annonce la création de MaPrime Logement Décent, fusion des aides Habiter sain et Habiter serein, qui financera jusqu'à 80 % de 70 000 euros de travaux. Cette nouvelle aide, au bénéfice des ménages très modestes et modestes, doit permettre de mieux financer les travaux lourds nécessaires à la remise en état les logements indignes, très dégradés.

Par ailleurs, près de 2 000 Accompagnateurs Rénov' sont déjà agréés, avec un objectif de 4 000 à 5 000 d'ici à 2025. Plus de 5 milliards d'euros seront ainsi alloués à l'Anah en 2024 pour financer la rénovation énergétique de 700 000 logements au total, dont 200 000 rénovations d'ampleur.

1. Télécharger la synthèse des aides de l'Anah pour 2024
https://www.actu-environnement.com/media/pdf/news-43090-synthese-aides-Anah-2024.pdf

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires