En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vers une certification de la qualité des panneaux photovoltaïques

Alors que l'offre de panneau solaire photovoltaïque ne cesse de croître avec toujours plus de marques, de labels, de fabricants ou d'intégrateurs, le LNE et le CSTB ont décidé de créer un centre d'essai afin de mesurer, comparer et certifier les performances des produits du marché.

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com

Allemand, Japonnais, Chinois, Français… polycristallins, monocristallins… estampillés sous la marque du fabricant ou de l'intégrateur… L'offre de panneaux solaires photovoltaïques s'est considérablement développée ces dernières années, dopée par un marché en pleine croissance.

Et si la qualité des installations fait débat, tous les modules ne se valent pas non plus ! C'est dans ce contexte que le Laboratoire national d'essai (LNE) et le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) ont développé Certisolis. Avec le soutien financier de l'Ademe et de la région Rhône-Alpes, le laboratoire d'essai et organisme de certification vise à établir une notation sur 3 étoiles de la qualité des modules. Au programme des tests, on retrouve entre autre, mesure de puissance effective, résistance au choc, qualité d'assemblage.

Réactions6 réactions à cet article

 

Bonjour,

EXCELLENTE initiative que Certisolis ! Félicitations et Bravo au LNE et CSTB !
Exactement ce qu'il fallait pour assainir la profession et les tentatives de dérives à la merci de produits d'import douteux et de gens peu scrupuleux !
Comptant sur une diffusion rapide et régulière de l'état des lieux des produits sur le marché avec exigence aux installateurs de référencer les produits qu'ils installent selon ce tableau de référence (étoile_1à3 et caractéristiques techniques de puissance, etc à la clé)
Bravo ! Longue vie intègre à Certisolis !
A+ Salutations Guydegif(91)

GuydeGif(91) | 25 novembre 2010 à 08h34
 
Signaler un contenu inapproprié
 

le calcul des performances est essentiel pour effectuer la comparaison des produits et intéresse en priorité le consommateur final afin qu'il puisse connaitre les performances de chaque marque et obtenir le meilleur produit compte tenu des enjeux et de l'investissement à réaliser.
A quand les premiers résultats, je pense aux particuliers et aux professionnels qui ont un projet dans le photovoltaique.

francis2.3 | 25 novembre 2010 à 08h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bravo le CSTB !

Encore une certification de plus pour bloquer le marché qui est déjà pénalisé avec l'intégration totale, qui fragilise nos toitures.. Combien ça va couter? Combien de temps va-t il falloir aux fabricants pour avoir cet agrément? 8 mois? Juste le temps de faire faillite.. Si c'est comme avec le Pass Inno, et le CEIAB, ou UNE SEULE personne analyse un procédé sur un dossier papier et qui coute plus de 15000€, vous pouvez être sur que le PV ne va jamais se développer!

Il ferait mieux de faire des réglementations pour que le leader du Nucléaire Français, soit obligé de poser du panneau 100% Français avec de la main d'oeuvre Française, pour l'installation de grandes centrales.

Il existe déjà un organisme qui note les panneaux pour rassurer les banquiers. Alors pourquoi en faire encore un autre?

Les panneaux du marché respectent déjà les TUV, IEC et autres réglementations très pointues, reconnues dans le monde entier pour le sérieux des tests. Nos ingénieurs Français ont peut-être d'autres critères que eux seuls ont imaginés... car nous sommes plus intelligents que les autres pays...

Bon courage à tous les acteurs sérieux du marché. Pour info les plus scrupuleux n'existent plus avec la baisse du crédit d'impôt.

GH | 25 novembre 2010 à 16h22
 
Signaler un contenu inapproprié
 

bravo !!!
voilà ce qui manquait sur le marché du Photovoltaïque.
un comparatif des performances, des puissances, et des qualités des modules pour plus de lisibilité
A quand les 1ere publications de performances ?

norbert | 28 novembre 2010 à 10h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bravo à ce nouvel organisme de certification et de comparaison. Ceux qui sont contre, c'est ceux qui veulent être en face de clients démunis et sous-informés pour pouvoir mieux les arnaquer. Il est nécessaire que le consommateur, qui fait tourner les usines, soit informé, organisé afin que le contractuel soit équilibré et équitable face à des professionnels qui racontent souvent n'importe quoi aux clients pour obtenir leur signature. Et ceux qui font faillitent, ce n'est pas les normes qui les tuent, mais l'absence de réglementation, celles qui permet aux professionnels honnêtes de s'en sortir très bien. Ceux-là ont tout à gagner de la transparence de la pose de PV. C'est leur réputation qui est en jeu et la prospérité de leur entreprise. Il faut se souvenir que la liberté en démocratie a pour contrepartie la responsabilité. Il faut accepter de rendre des comptes et donc être responsable et compétent.

jean | 02 décembre 2010 à 18h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Arrétons de faire des certifications qui ne servent à rien
Exigeons un label NF pour toutes importations
Soyons plus drastiques sur les critéres, encourageons tous projets avec des produits Français (conception & Fabrication et non assemblage)par des exonérations d'impots
Nous n'avons plus les moyens de rester une passoire vis à vis des importations merdiques de pays de l'est, chine, asie, afrique
Il en va de notre survie
Alors que des entreprises comme EDF montrent l'exemple
Contruisons de qualité contruisons FRANCAIS!

bernard | 25 janvier 2013 à 14h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…