En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nicolas Sarkozy devrait annoncer demain les modalités de mise en place de la taxe carbone

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le Président de la République Nicolas Sarkozy doit se rendre le jeudi 10 septembre à Culoz dans l'Ain, pour une visite placée sous le thème de la lutte contre le changement climatique, a indiqué hier l'Elysée dans un communiqué.

Nicolas Sarkozy visitera tout d'abord dans la matinée les ateliers de montage de pompes à chaleur et le centre de recherche et d'innovation de la Compagnie industrielle d'applications thermiques (CIAT), puis prononcera une allocution.

Accompagné des ministres du Développement durable, Jean-Louis Borloo, de l'Economie Christine Lagarde, du Budget Éric Woerth et de la Secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno, ce déplacement devrait fournir au Chef de l'Etat l'occasion d'annoncer les modalités de mise en place de la Contribution climat énergie (CCE) dite taxe carbone. Proposé par l'ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard et remis au gouvernement le 28 juillet, ce projet, qui préconise une taxation des émissions de CO2 à hauteur de 32 euros la tonne en 2010 pour atteindre 100 euros par tonne en 2030, afin de réduire l'utilisation des énergies fossiles (pétrole, gaz et charbon), a créé la polémique aussi bien dans le gouvernement qu'à l'opposition et au sein même de l'opinion. Selon un dernier sondage Ifop pour Paris Match*, près de deux Français sur trois (65%) se disent hostiles à cette mesure. 69% des sympathisants socialistes comme 60% des sympathisants UMP y sont opposés.

Alors que le Premier ministre François Fillon avait annoncé mercredi dernier un prix de 14 euros par tonne de CO2, l'Élysée a précisé le 4 septembre que le Chef de l'État arrêterait lui-même ses arbitrages sur la mise en œuvre de la contribution climat énergie (CCE) au cours de la semaine suivante, et concerneront le prix de la taxe. Mme Lagarde avait indiqué le 6 septembre au ''Grand Rendez-vous'' Europe-1/Le Parisien/Aujourd'hui en France que les décisions du Président seraient communiqués demain. Le chef de l'Etat devrait également recevoir mercredi la secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, pour discuter de la mesure.

Vers une baisse de l'impôt sur le revenu pour compenser la taxe carbone?

En attendant les décisions de Nicolas Sarkozy, le Premier ministre aurait évoqué hier devant le groupe UMP la possibilité d'une baisse de l'impôt sur le revenu pour compenser la taxe carbone. C'est l'une des pistes privilégiées, citée par François Fillon, a indiqué à l'AFP le président du groupe UMP, Jean-François Copé. Il faut qu'il y ait une compensation, dont la baisse de l'impôt sur le revenu peut être une piste intéressante. Mais il faut d'autre part destiner une part du produit de cette taxe carbone à financer des investissements pour des modes de transports alternatifs en zones rurales, a-t-il déclaré.


* L'enquête a été réalisée les 3 et 4 septembre sur un échantillon de 1007 personnes formé par la méthode des quotas.

Réactions1 réaction à cet article

 
Distortion...

Une baisse de IR pour compenser la CCE. Ca fait plaisir...
Sauf que les plus gros IR (pour la population laborieuse je 'mentends) sont plutot localisés dans les grosse villes (finance, industrie....) ou les transports en commun sont dévellopés.
Par contre le pauvre smicard qui se tape 30 bornes 2 fois par jour dans sa 106 de 1995 qui fait du 8 l / 100 km et qu'il aimerait bien changer pour une moins gourmande, et qui va payer 6 cts de plus son litre de sans plomb, le pauvre... heureursement qu'il ne paie pas d'IR!!!
Enfin bon c'est vrai que c'est la 1ere fois que ça fait mal, apres on s'y habitue...

Justicier66 | 09 septembre 2009 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager