Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

27 espèces d'orchidées françaises menacées d'extinction

Biodiversité  |    |  Carole Monceau  |  Actu-Environnement.com
   
27 espèces d'orchidées françaises menacées d'extinction
Un Sabot de Vénus
© Philippe Feldmann/SFO
   
Sur les 160 espèces d'orchidées recensées en France Métropolitaine, 27 seraient menacées de disparition, selon une étude réalisée par le Comité français de l'Union mondiale pour la nature (UICN), le Muséum national d'Histoire naturelle, la Fédération des conservatoires botaniques nationaux et la Société française d'Orchidophilie.

Après les reptiles et amphibiens, les oiseaux nicheurs et les mammifères de métropole, cette analyse forme le quatrième chapitre de la Liste rouge des espèces menacées en France.

Le document, dont l'élaboration par le Comité français de l'UICN et le Muséum national d'Histoire naturelle a débuté en 2007, permet d'évaluer l'état de conservation des espèces végétales et animales. La classification d'une espèce dans une catégorie menacée d'extinction s'appuie sur les éléments suivants : taux de déclin, population totale, zone d'occurrence, zone d'occupation, degré de peuplement et fragmentation de la répartition.

Les orchidées de France Métropolitaine sont notamment menacées par les activités humaines. Drainage des marais et des prairies humides, arrêt des pratiques agricoles traditionnelles et élevage extensif ont ainsi provoqué le recul de plusieurs espèces, dont l'Orchis à fleurs lâches (Anacamptis laxiflora). L'orchidée Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus) subirait, quant à elle, les effets du prélèvement en milieu naturel. Il s'agit pourtant d'une espèce protégée.

Réactions1 réaction à cet article

 
ZNIEFF

Ici, dans le Lot-et-Garonne, en pleine zone ZNIEFF de type 1, censée protéger les orchidées thermophiles locales, un Ball-trap a répandu 25 tonnes de plomb en 15 ans, de manière totalement tolérée, et encore plus impunie.Il n'y a pas que les fleurs,il y a aussi beaucoup d'animaux et les hommes...Mais les plombs de tir c'est comme la radio-activité, ça ne se voit presque pas , n'est-ce pas ?

lounet | 07 octobre 2009 à 17h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Qualification OPQIBI : étude de la biodiversité et des écosystèmes OPQIBI