En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pacte productif : Le Haut conseil pour le climat affine le cap pour une neutralité carbone

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com
Pacte productif : Le Haut conseil pour le climat affine le cap pour une neutralité carbone

Pour que la mise en œuvre du Pacte productif 2025 se fasse en cohérence avec l'objectif de neutralité carbone en 2050, le Haut conseil pour le climat a adressé à Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, une lettre de recommandations. Le Pacte productif, présenté en octobre dernier, vise à « construire un nouveau modèle français respectueux de l'environnement pour atteindre le plein emploi ».

Première recommandation du Haut conseil : renforcer le projet de stratégie nationale bas-carbone révisé. Ensuite, s'assurer la compatibilité du Pacte avec la stratégie nationale bas-carbone. « Les vertus du libre-échange avancées par le Pacte devront démontrer leur contribution aux objectifs de l'accord de Paris, aux objectifs français qui en découlent, ainsi qu'à la réduction de notre empreinte carbone », souligne-t-il.

L'organe consultatif préconise de contraindre les émissions avec un ensemble approprié de fiscalités et de règlementations ainsi que donner une valeur au carbone. « La valeur d'action pour le climat issue de la commission Quinet peut servir de référence », propose-t-il.

Il conseille également, pour assurer une transition juste vers la neutralité carbone, de s'inspirer des principes directeurs pour une transition juste, proposés par le Bureau international du travail en 2015.

Le Haut conseil pour le climat met également l'accent sur la nécessité de mettre en place les changements structurels et d'articuler l'objectif d'une économie bas-carbone à toutes les échelles : européenne, nationale, territoriale. « Il faut également se prémunir contre des choix de technologies ou d'infrastructures, par exemple l'extension des aéroports, susceptibles de verrouiller notre économie dans un chemin incompatible avec la neutralité carbone », note-il. Le Haut conseil appelle également de ses vœux une évaluation des mesures prises sous l'angle des émissions de gaz à effet de serre. Il rappelle enfin la nécessaire prise en compte des enjeux d'adaptation dans le Pacte productif.

Réactions1 réaction à cet article

 

Fiscalité et réglementation, bigre, quelle imagination !
Et en plus des emplois, quelle magie !

Il serait intéressant de flécher en priorité les efforts de prévention et protection, ainsi que d'adaptation car au moins, un assureur de base saurait chiffrer les coûts potentiels des désastres annoncés.

Plutôt que d'investir dans des chimères telles que la généralisation de l'électrification des industries (qui est actuellement incapable d'investir dans une telle mutation de ses outils, surtout ceux qui ont besoin de chaleur haute température et de vapeur) et des ménages.

Albatros | 12 décembre 2019 à 17h35
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager