En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Polémique autour d'une proposition de loi visant à ouvrir la circulation aux engins motorisés en montagne

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Francis Saint Léger, député UMP de Lozère, a déposé le 15 septembre dernier à l'Assemblée nationale, une proposition de loi ''visant à considérer en territoire de montagne comme carrossable et donc ouverte à la circulation toute voie praticable par des véhicules homologués pour une circulation routière et adaptés à ses caractéristiques''.

Le député souligne dans l'exposé des motifs que ''la protection des espaces naturels est parfaitement légitime mais le critère de carrossabilité semble bien trop réducteur. Il est donc impératif de faire évoluer la définition des voies accessibles aux véhicules de tourisme''.

Mais ce projet de révision de la circulation des véhicules dans les espaces naturels inquiète la Fédération des Parcs naturels régionaux qui craint ''l'extension de l'usage de véhicules motorisés en zone de montagne''.

La Fédération des Parcs a voté une motion s'opposant à la proposition de loi du député qui vise ''à réformer la loi n°91-2 du 3 janvier 1991, relative à la circulation des véhicules terrestres dans les espaces naturels'' . ''Cette évolution législative permettrait à tous les engins motorisés dit homologués de parcourir et d'emprunter toutes les voies, y compris les sentiers de montagne. Cela aurait des conséquences très graves sur les milieux naturels, sur la flore et la faune de montagne et la sécurité des pistes'', a dénoncé la fédération.

Le syndicat national des personnels de forêt et des espaces naturels (le Snupfen) a, de son côté ouvert, une pétition en ligne contre cette proposition de loi.

Réactions4 réactions à cet article

 
EXPROPRIATION

Quand la FRAPNA attaque un arrété prefectoral qui autorisait dans des conditions trés restrictives des chasseurs à aller chasser sur le territoire communal au motif qu'il s'agissait d'une reserve naturelle par ailleurs sillonnée à longueur d'année par lrs GARDES DE LA RESERVE en 4X4 et des scientifiques chassant la rosalie la dérive inverse n'est pas loin le tribunal administratif GRENOBLE mars 2010 suivra t'il les ayatollah verts ou laissera t'il un semblant de liberté aux indigénes??Ceci étant les quads massacrent les forets et les exploitants forestier ne sont pâs toujours sérieux

PAPY FIRMIN | 04 février 2010 à 06h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 
MOTONEIGES

Voila un ennemi redoutable pour la faune en montagne comment sera t'il encadré?

PAPY FIRMIN | 04 février 2010 à 06h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Circulation engins motorisés en montagne

Si cette loi passe j'abandonne tout! Mais jusqu'où iront tous ces irresponsables qui nous gouvernent ?
Trop c'est trop! Le % de zones protégées est déjà très faible, on tire les sonnettes d'alarme etc... et des esprits "éclairés" persistent dans les erreurs du passé.Qu'ils se rassurent, il n'y en a plus pour longtemps, dans 50 ans se sera trop tard, mais ce député sera déjà sans doute mort...

RAFFIN CALLOT | 04 février 2010 à 09h55
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Je comprends

Je comprends ce pauvre Mr qui est contrait, pour l'instant, de polluer la ville avec son gros 4*4 payé par le contribuable, alors que la montage n'attend que lui !!
De plus, je salue cette initiative écologique qui est en parfait accord avec le grenelle l'environnement.
La bagnole ne nous pourrit pas assez la vie, laissons lui le champ (la montagne)libre et grillons du pétrole tant qu'il y en a.

Tarznag | 04 février 2010 à 15h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager