En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Parlement européen veut mettre un terme à la chasse à la baleine à des fins scientifiques

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La commission de la pêche du Parlement européen demande de maintenir le moratoire mondial sur la chasse commerciale des baleines et de mettre fin à la pêche scientifique, a annoncé le 22 janvier le Parlement.

Le moratoire en vigueur ne s'applique qu'à la chasse commerciale. En plus de l'exception faite pour la chasse aborigène, des recherches scientifiques peuvent être entreprises moyennant des permis spéciaux accordés par le pays qui mène les recherches, souligne le Parlement européen. Selon le rapport d'Elspeth Attwooll adopté le 21 janvier par les députés de la commission de la pêche, des indices permettent aussi de supposer que la vente de viande de baleine est un sous-produit de la chasse à des fins scientifiques.

Les députés demandent le maintien du moratoire mondial sur la chasse commerciale (interdite par la CBI depuis 1986) et l'interdiction du commerce international des produits tirés de la baleine. Ils souhaitent qu'il soit mis fin à la ''chasse scientifique'' et encouragent la désignation de vastes zones maritimes et océaniques comme sanctuaires où toute chasse à la baleine est interdite pour une durée indéterminée.

Selon le Parlement, des mesures doivent être également prises pour mettre les cétacés à l'abri des menaces constituées par le changement climatique, la pollution, les collisions avec des navires, les engins de pêche, les bruits sous-marins d'origine humaine (sonars, études sismiques et navires, entre autres) et d'autres dangers.

Les députés appellent le Conseil, la Commission et les États membres de l'UE qui siègent au groupe de travail de la Commission baleinière internationale (CBI) à œuvrer à la conclusion d'un ''accord universel'' sur la chasse à la baleine.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager