En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pesticides : le Gouvernement lance le premier appel à projets Ecophyto 2

Agroécologie  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Les ministères de l'Agriculture et de l'Environnement ont lancé lundi 30 mai le premier appel à projets du plan Ecophyto 2. Un plan qui vise à réduire le recours aux pesticides de 50% d'ici 2025, après avoir pris acte de l'échec du premier plan lancé en 2008.

Cet appel à projets a pour but d'identifier et d'accompagner financièrement certaines actions innovantes permettant une réduction des risques et des impacts des produits phytosanitaires, indique le Gouvernement. Il doit permettre de faire émerger des projets innovants, en complément des dispositifs structurants déjà en place, tels que le réseau des fermes Dephy, la surveillance biologique du territoire ou le dispositif Certiphyto.

"Ces nouveaux projets pourront être des actions de transfert, de diffusion, de communication, d'innovation, de mise en œuvre de la protection intégrée, de l'agroéquipement, des équipements de protection individuelle (EPI), des actions en faveur du développement du biocontrôle… Ils concerneront l'ensemble des utilisations de produits phytopharmaceutiques, agricoles ou non", précise le ministère de l'Environnement.

Les projets seront évalués selon huit critères : pertinence du projet, qualité de l'analyse des enjeux, impact prévisible, qualité technique du projet, faisabilité, caractère généralisable des résultats attendus, interactions avec les acteurs, pertinence des "livrables envisagés (sic)".

Cinq millions d'euros

L'accompagnement financier prévu s'élève à 5,375 millions répartis sur douze actions. L'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema), qui perçoit une partie des recettes de la redevance pour pollutions diffuses versée par les distributeurs de pesticides aux agences de l'eau, est chargé d'assurer le financement de cet appel d'offres. Le montant global de la subvention attribuée ne pourra pas dépasser 75% du coût complet du projet.

L'appel à projets concerne l'ensemble du territoire français, métropolitain et ultramarin, et vise à recueillir des projets de portée nationale. Les réponses doivent parvenir au ministère de l'Agriculture avant le 4 juillet 2016. Le Gouvernement annonce par ailleurs le lancement prochain d'un second appel à projets de recherche dans le cadre d'Ecophyto.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager