Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Réduction du perchloréthylène : l'agence Adour-Garonne fait le point

Eau  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

"Plus de 40 machines ont déjà été remplacées en Adour-Garonne, ce qui représente une réduction d'émission du perchloréthylène, substance dangereuse, de plus de 730 kg", constate l'agence de l'eau Adour Garonne, dans un communiqué, à l'occasion d'un bilan de son partenariat avec la Fédération des pressings et de la blanchisserie (FFPB).

Signé le 9 juillet 2013 pour une durée de 3 ans, le contrat cadre visait à remplacer quelque 300 machines, sur les 600 estimées dans le bassin Adour-Garonne. Dans les mois qui viennent, 125 machines supplémentaires devraient être remplacées, affirme l'agence.

Suite à l'interdiction du perchloroéthylène dans les pressings, l'ensemble des agences de l'eau ont instauré un programme d'aide.

Que ce soit concernant le choix d'une alternative au perchloroéthylène (étude de l'Anses ou du CTTN-IREN) ou l'acceptation par certains professionnels, la démarche s'avère toutefois délicate.

Le perchloréthylène était utilisé en 2013 dans près de 95% des machines de nettoyage à sec, selon le ministère de l'Ecologie.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Mesure de débit en canal ouvert Endress+Hauser