En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La BEI valide un prêt de 400 M€ pour la rénovation énergétique des logements en France

Energie  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°348 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°348
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Le Conseil d'administration de la Banque européenne d'investissement (BEI) a approuvé, le 19 mai, le financement, à hauteur de 400 millions d'euros, d'un programme d'amélioration de l'efficacité énergétique des logements privés en France. Ce projet fait partie des 21 programmes validés ce mardi dans les domaines de l'efficacité énergétique, des énergies renouvelables et des infrastructures énergétiques stratégiques, pour une enveloppe de 8 milliards d'euros. Sous réserve de l'accord de la Commission européenne, le programme français devrait bénéficier de la garantie du budget de l'UE dans le cadre du Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS).

40.000 logements seront rénovés grâce à ce prêt

"L'opération à l'appui de l'efficacité énergétique en France couvrira des travaux de rénovation visant à réduire la facture énergétique dans plus de 40.000 foyers", explique la BEI. Les ministres de l'Ecologie et du Logement, Ségolène Royal et Sylvia Pinel, ont salué cette décision. "Ce financement permettra de générer 800 millions d'euros de travaux et de créer 6.000 emplois", estiment-elles.

Ces 400 M€ devraient alimenter les sociétés de tiers-financement créées à l'initiative des régions : "La société d'économie mixte (SEM) « énergie posit'IF » dont le principal actionnaire est le Conseil régional d'Ile-de-France, sera la première à bénéficier de cette enveloppe pour rénover 8.000 logements en Ile-de-France au cours des quatre prochaines années".

Energie posit'IF avance tout ou partie du financement nécessaire aux syndicats de copropriétaires. "Le remboursement des sommes avancées est assuré grâce aux économies d'énergie réalisées, une fois les travaux effectués", explique la société. Cette SEM accompagne actuellement 21 copropriétés (audit, maîtrise d'œuvre conception et/ou travaux) "soit environ 3.200 logements pour un montant de travaux de plus de 50 millions d'euros TTC".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager