En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

RTE se dote d'un dispositif de prévision de l'énergie éolienne et photovoltaïque

Energie  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
RTE dispose désormais d'un nouvel outil, baptisé IPES, « pour Insertion de la production éo¬lienne et photovoltaïque sur le système », destiné à connaître en temps réel la production éolienne et photovoltaïque française et de prévoir leur comportement afin de maintenir l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité et gérer les flux d'énergie sur le réseau.

Ce nouveau dispositif, élaborée par Areva T&D et les acteurs concernés (le Syndicat des énergies renouvelables, le gestionnaire de réseau de distribution ERDF, Météo-France, les producteurs Enertrag, Maïa-Eolis et EDF EN, et la SICAP de Pithiviers), a été dévoilé lundi 30 novembre 2009 au « dispatching » national de Saint-Denis en présence de Jean-Louis Borloo, Ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer et de Dominique Maillard, Président du Directoire de RTE. ''Il était temps d'avoir cet outil '', a estimé Jean-Louis Borloo.

Le dispositif permet de ''visualiser les prévisions de production heure par heure pour la journée en cours et le lendemain, d'accéder aux données techniques de ces parcs, notamment celles qui permettent de prévoir leur comportement en cas de situations instables'', commente RTE. Opérationnel depuis les 8 centres RTE de conduite et de gestion prévisionnelle, le Centre national d'exploitation du Système à Saint-Denis et les 7 centres régionaux de Lille, Nancy, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes et Saint-Quentin en Yvelines, il permet, quatre fois par jour, à réception de nouvelles prévisions de vent fournies par Météo-France, de recalculer de nouvelles prévisions de production éolienne. ''Avec nos collègues de Meteo France, nous avons fait des progrès considérables puisqu'à 24h près, nous avons une prévision à 3 % près de la production éolienne, a indiqué Dominique Maillard. Cet instrument permet de résoudre le problème de l'intermittence. ''

Actuellement, la France dispose de 4.300 MW installés dans l'éolien (multiplié par 14 en 5 ans) et de 140 MW dans le photovoltaïque. Selon les statistiques du ministère, près de la moitié des installations éoliennes nouvellement raccordées se situe en Champagne-Ardenne et en Picardie (14 % des puissances éoliennes). Pour le photovoltaïque, ce sont les régions Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Languedoc-Roussillon et Pays-de-la-Loire qui totalisent à elles seules 50% de la puissance totale. L'objectif fixé lors du Grenelle de l'environnement est d'atteindre en 2020 un total de 19.000 MW de puissance éolienne terrestre et 5.400 MW de puissance photovoltaïque. RTE estime ''qu'un Milliard d'Euros d'investissements sont nécessaires d'ici 2020'' pour intégrer les 19.000 MW de puissance éolienne.'' Il va falloir avoir une capacité permanente de gestion du réseau, a souligné Jean-Louis Borloo. Et la notion de transport reste primordiale''.

Réactions3 réactions à cet article

 
Sigle RTE

Excusez mon ignorance, mais que signifie le sigle RTE?
Merci de votre réponse, et de vos nouvelles quotidiennes

Anonyme | 01 décembre 2009 à 13h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 
Re:Sigle RTE

Réseau de Transport d'Electricité

anonyme | 01 décembre 2009 à 13h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 
quelles sont actuellement les Eoliennes sur RTE

comment se fait ce couplage MerciLE

ellimerol | 02 décembre 2009 à 12h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…