En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Top départ : la semaine du développement durable est lancée !

La semaine du développement durable se déroule du 1er avril au 7 avril 2011. Quelques 3.500 initiatives sont organisées sur l'ensemble du territoire français. Un des objectifs est d'encourager les Français à consommer de manière plus durable.

Gouvernance  |    |  Mélanie Favrot Actu-Environnement.com
   
Top départ : la semaine du développement durable est lancée !
   

Du 1er au 7 avril 2011, se déroule en France, la semaine du développement durable. 3.500 projets ont été initiés par des entreprises, des associations, des communes, des établissements scolaires et des universités cette année.

Différentes initiatives sont donc organisées à destination du grand public. Ce weekend par exemple, des visites originales sont proposées comme la grange en torchis du Mesle-sur-Sarthe dans l'Orne, l'installation solaire photovoltaïque de Nogent sur Seine ou encore le centre de compost de Montravel à Saint-Priest-en-Jarez (Loire-Rhône-Alpes). De nombreux évènements de tous types, comme des conférences ou des projections de films, sont prévus tout au long de la semaine.

Quelques évènements sont plus atypiques que d'autres. Une bourse d'échange de graines et de plantes sera organisée dans les jardins d'Anarga au Haillan (Gironde). En Guadeloupe, à Saint Martin, une distribution gratuite de composteur est prévue sur toute la semaine. Une chasse au trésor se déroulera le 6 avril dans le parc des Buttes Chaumont à Paris. Tous les évènements sont répertoriés sur le site Internet de la Semaine du Développement Durable.

Les entreprises profitent également de cette semaine pour lancer des projets. Ainsi Ikea va tenter le record du monde de covoiturage en Fiat 500 en un weekend tandis que de son côté, l'Afpa, organisme spécialisé dans les formations pour adultes, profite de cette semaine pour lancer un grand programme national d'Eco-conception de ses formations pour la période 2011-2013.

Dans le cadre de cette semaine, où en sont les Français à propos de la consommation durable ?

Comme chaque année à l'occasion de la semaine du développement durable, le ministère de l'Ecologie publie les résultats du baromètre Les Français et la consommation responsable réalisé par Ethicity en partenariat avec l'ADEME et Aedis Media. Cette année, le panel était constitué de 3.557 individus âgés de 15 à 74 ans, le sondage s'est déroulé du 15 février au 10 mars 2011.

Une des premières idées qui se dégage de cette 7ème édition du sondage Ethicity, c'est la recherche par les Français d'une consommation plus qualitative, dans un objectif de santé (premier critère d'achat de produits respectueux de l'environnement pour 36% d'entre eux) au détriment de la protection de l'environnement (27%). D'ailleurs, la pollution est devenue la plus forte inquiétude des Français en matière d'environnement, et 59% des personnes interrogées sont tout à fait d'accord pour considérer que leur environnement peut avoir des conséquences sur leur santé.

Tandis que la consommation de produits locaux est privilégiée par rapport aux productions étrangères, une défiance s'installe vis-à-vis des multinationales. En effet 63% des sondés ne pensent pas que la mondialisation soit une chance de progrès. La consommation de produits locaux est donc favorisée : 51% du panel associent consommation durable à fabrication locale.

Les consommateurs réclament par conséquent une meilleure traçabilité de l'origine des produits. Les attentes résident surtout dans les informations sur les conditions de fabrication : lieu de production des matières premières et lieu de fabrication. Plus largement, les Français veulent plus d'informations, mais que celles-ci soient plus accessibles, plus claires et plus fiables.

Aussi, conscient de cette volonté d'information, le ministère va expérimenter à partir du 1er juillet, un affichage d'impact environnemental multicritère (CO2 ainsi que les impacts sur les ressources naturelles, eau, air…) sur une large gamme de produits (1.000). Cette expérimentation se déroulera sur un an et 168 entreprises seront partenaires.

Challenge à relever que soulèvent les résultats du sondage, les consommateurs réclament davantage de preuves de qualité des produits. En effet 60% seraient davantage convaincus d'acheter plus de produits durables s'ils avaient les preuves concrètes de leur meilleure qualité.

Problème : les jeunes sont difficiles à sensibiliser sur les questions de consommation durable. C'est ce qu'a souligné Elizabeth Pastore-Reiss la présidente d'Ethicity. En effet, si les autres consommateurs reviennent à une recherche de robustesse des produits, les 18-24 ans sont toujours à la recherche de renouveau. Pour se rapprocher de cette tranche d'âge, le ministère vient d'ouvrir sa page Facebook.

Réactions2 réactions à cet article

 

je ne voudrais pas être pessimiste mais je crainds que les français s'en foute... Notre société est trés sensibilisée, orientée, voir cadenacée par ces médias qui nous donnent l'impression que le bonheur passe par la "consommation". Tout le monde aspire à la richesse dans nos société d'hyper consommation pour épargner un peu mais surtout dépenser beaucoup...Alors, ne rêvons BUDGET ELEVE=DEPENSES ELEVEES=POLLUTIONS ELEVEES...L'Homme n'est pas raisonable par nature pas plus que logique et cohérent. Sa double face l'améne à faire le contraire de ce qu'il dit et parfois ce qu'il pense...Rien n'est vraiment "durable" puisque tout passe, tout se consomme et tout se consumme...La planéte est sans doute faite pour être exploitée et pillée jusqu'à la fin...puisque rien n'est infini mais toutes nos réserves sont "finies"...l'essentiel est certainement de faire en sorte de limiter nos énormes dépotoires et rendre "respirable" notre environnement. Mais rien n'est fait pour "durer" et si il y a durée, celle ci est toujours relative à la notion du temps qui est une invention humaine...Ce n'est pas le temps qui passe, ce sont les Hommes qui passent...

BERTRAND | 04 avril 2011 à 10h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Actuellement ce genre de solution est la seule alternative viable ! Personne n’est prêt à revenir à l’âge de pierre du jour au lendemain, vous-même Monsieur vous utilisez un ordinateur pour pouvoir consulter ces articles et donc y répondre, vous consommez également si je ne m’abuse…je ne pense pas que critiquer fasse avancer les choses, au contraire… on devrait essayer de féliciter et d’encourager ce genre de manifestation.

Jess | 06 avril 2011 à 16h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager