En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Thon rouge : Greenpeace demande la mise en place d'urgence d'un moratoire

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Greenpeace a réitéré le 20 mars sa demande de mise en place d'un moratoire sur le thon rouge, alors que la saison thonière doit commencer à la mi-avril, rappelle l'organisation écologiste. Consensus scientifique sur l'effondrement du stock, surcapacité structurelle des flottes de pêche dans le bassin méditerranéen, quotas excessifs, fraudes massives, le constat est sans appel : pour éviter la disparition du thon rouge, il faut au plus vite un moratoire sur la pêche en Méditerranée, déclare Stephan Beaucher, responsable de la campagne Océans à Greenpeace France.

Dans l'attente d'une reconstitution suffisante du stock, souligne l'organisation , les pays pêcheurs du bassin méditerranéen devraient réduire de 78% en moyenne leur flottille, soit sortir de la pêcherie 284 bateaux. La France doit de son côté diminuer sa capacité de pêche de 72 %, soit réduire sa flottille de 23 bateaux, selon les chiffres du dernier rapport du WWF. Le stock méditerranéen est en sursis. 2008 sera une année couperet. Seul un moratoire de 3 à 5 ans pourra être en mesure de soulager le stock. Les membres de l'ICCAT doivent entendre ce message si l'on veut sauver les derniers thons, conclut Stéphan Beaucher.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager